La cigarette en taxi

« Il n’y a que deux sortes de chauffeurs de taxis : ceux qui puent le tabac et ceux qui vous empêchent de fumer. »

Pierre Desproges

Le métier de bourreau

Le condamné à mort s’approche de la guillotine. Avant d’introduire son cou dans la lunette, il dit au bourreau :
– Vous n’avez pas honte de faire un métier pareil !
– Que voulez-vous… Il faut bien que tout le monde vive !

Le saucisson du charcutier

C’est Robert, boucher-charcutier de son état qui se laisse entraîner par des amis dans un club échangiste.

Rapidement, notre homme se met dans l’ambiance et quelques dames de l’assistance commencent à lui tourner autour. Il faut dire que Robert a un physique d’Apollon et que les reliefs de son caleçon de coton les mets toutes en appétit…

Et de fait, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, une des participantes, encore plus excitée que les autres lui a mis le grappin dessus.

Au comble de l’impatience, elle se met à palper sa « marchandise » en lui disant :
– Hmmm, en voilà un beau jésus… C’est qu’il doit bien mesurer 20 centimètres ce saucisson.

Et Robert sans se démonter :
– Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?

Les freins du taxi

Affolé, un chauffeur de taxi dit à son client :
– Les freins ont lâché !

Imperturbable, le client relève la tête de son journal :
– Arrêtez au moins le compteur !

Le bon tour du facteur

« Un bon tour à jouer à un ami facteur : tu lui offres un vaporisateur censé éloigner les chiens mais qui, en réalité, sent l’os. »

Pierre Légaré