Le décryptage policier

Les perles : la police

Une femme signale avoir appelé une amie. Ne comprenant pas le message de son répondeur, elle sollicite l’aide de la gendarmerie pour le décrypter et demande que le résultat lui soit transmis rapidement.

La guerre du Tibet

Le Tibet envoie un message à la Chine :
– La guerre est déclarée. Nous avons 15 chars et 18 000 soldats.

La Chine répond :
– Ok. Message bien reçu. Nous avons 20 000 chars et 2 millions de soldats.

Le Tibet se ravise :
– Devons annuler déclaration de guerre. N’aurons jamais assez de lits pour autant de prisonniers.

La faillite en musique

Un directeur à sa secrétaire blonde :
– Y’a-t-il eu des messages pour moi ce matin ?
– Ah oui ! Y’a un certain Simson ou Molinaro qui a téléphoné d’Hambourg ou Monaco, je sais plus, je n’ai pas compris son numéro à cause de ma musique ; enfin bref, faudrait que vous le rappeliez avant midi, sinon il vous met en faillite avec effet immédiat.

Les messages emmerdants

Les perles : l’informatique

Le client à la hotline :
« – Oui bonjour, je vous appelle parce qu’il y a un emmerdeur qui n’arrête pas de m’envoyer des messages dans ma boîte aux lettres !
– Très bien, monsieur. Qu’avez-vous dans la boîte de réception ?
– J’ai 62 messages de cet emmerdeur ! En plus, je suis sûr que c’est quelqu’un de chez vous !
– Quelle est l’adresse de l’expéditeur, s’il vous plaît ?
– Eh bien ! «xxxxx@FAI.x» ! Je vous le dis, c’est un crétin de chez vous !
– Comment faites-vous pour envoyer des messages, monsieur ?
– Comme tout le monde : je compose un nouveau message, je mets mon adresse puisque c’est moi qui envoie le message, n’est-ce pas ? Et puis j’envoie, pardi !
– Permettez-moi de vous dire qu’en procédant ainsi, vous vous envoyez des messages à vous-même, monsieur !
– Alors c’est moi qui m’emmerde ?
– J’en ai bien peur, monsieur ! »

Un message mal interprété

Les perles : l’informatique

Le client à la hotline :
« – Bonjour, je n’arrive pas à envoyer des messages.
– Avez-vous un message d’erreur ?
– Oui… « 0X800CCC0D ».
– Très bien. Cliquez sur « Masquer », cliquez sur « Outils » et choisissez « Comptes ».
– J’ai pas « Choisissez comptes ».
– Avez-vous bien cliqué sur « Outils » ?
– Ben oui !
– Donc vous avez « Comptes » dans « Outils ». Le voyez-vous ?
– Non, je n’ai pas « Choisissez comptes ».
– Monsieur, « Choisissez » est une formule d’invitation à effectuer la manip…
– OK. »