Le premier président juif des Etats-Unis

Le premier Président des Etats-Unis de confession juive téléphone à sa maman afin de l’inviter à passer Thanksgiving à la Maison Blanche. Sa mère lui répond :
– J’aimerais bien venir, tu sais, mais il faudra prendre un taxi à l’aéroport, et puis attendre, et puis supporter la conversation du chauffeur, et les embouteillages…
– Mais enfin maman, je suis le Président des Etats-Unis ! Tu n’auras pas besoin de prendre le taxi : je t’enverrai chercher avec une limousine !
– Hmmm je sais, mais il faudra quand même que je fasse la queue pour l’embarquement à l’aéroport, et puis trouver un siège dans l’avion, ça n’est jamais très commode – tu sais que je déteste être assise au milieu… Non vraiment, je crois qu’il vaut mieux ne pas compter sur moi…
– Maman ! Je suis le Président des U.S.A.! Je t’enverrai Air Force One et tu n’auras pas à te préoccuper de trouver une place qui te convienne dans l’avion !
– Oui ? Tu es gentil… Mais tu sais, il faudra encore trouver une chambre d’hôtel… et tu sais bien que je n’aime pas dormir à l’hôtel…

Exaspéré le Président rugit :
– Mais enfin maman, tu sais bien que tu dormiras ici, à la Maison Blanche. Tu ne penses tout de même pas que je te laisserais dormir à l’hôtel !
– Hmmm… Bon d’accord… Je crois que je viendrais

Le lendemain, Rachel, la maman discute au téléphone avec sa copine Sarah :
– Oï bonjour Rachel. Comment ça va ?
– Hé bonjour Sarah. Figure-toi que je vais passer Thanksgiving chez mon fils !

Sarah :
– Le docteur ?

Rachel :
– Non … l’autre…

Mon fils fume à 6 ans

La maman rentre plus tôt du boulot et trouve son gamin de 6 ans en train de fumer. Stupéfaite, elle s’écrie :
– Jean-François, mais que fais-tu ?
– Ben je fume !
– Tu fumes, à 6 ans, il y a encore d’autres choses que je ne sais pas ?
– Euh, oui, je baise !

Sur quoi la maman s’évanouit. Quand elle reprend ses esprits, elle raconte le tout à son mari qui ne  peut y croire et va à son tour trouver son rejeton. Le papa :
– Jean-François, tu as des choses à me dire ?
– Je fume !
– Rien d’autre ?
– Je baise.
– Tu baises, à 6 ans, mais avec qui ?
– Je me rappelle plus, j’étais bourré…

L’éducation sexuelle de Toto

Toto rentre en courant de l’école tout excité.
– Tu sais quoi M’man ?
– Non.
– Aujourd’hui on a eu un cours d’éducation sexuelle !
– Ah oui, et alors ? – Ben, on a appris que les enfants venaient du ventre de leur maman.
– Eh oui Toto, c’est vrai…
– Mais… Comment est-ce qu’ils sortent de là alors ?
– Euh …. (silence embarrassé de la maman).
– J’veux savoir !
– Voyons Toto, tu as déjà vu ta petite sœur toute nue, eh bien c’est par cette petite fente que nous les femmes avons entre les jambes, que sortent les bébés !
– Fais moi voir…
– Ah non pas question !

Alors là Toto fait une de ses colères dont il a le secret, se roule par terre, bave, se retourne les yeux, enfin tout son cinoche maison. Excédée et inquiète, la maman abdique : soulevant sa jupe et baissant sa culotte, elle lui montre son sexe en gros plan. Toto se penche, s’avance, recule, se rapproche plus près et dit :
– Ah ben ça alors !…
– Ça veut dire quoi ce « Ça alors !… » ?
– Tu ne te rends pas compte ? A deux centimètres près, j’étais une merde !

Le gros machin de Tony

Maria est une jeune italienne issue d’une famille où la tradition DOIT être respectée. Du coup, le jour où elle se marie avec Tony, elle est encore vierge. En fait, elle ne sait même pas comment est fait un garçon.

La nuit de noces doit avoir lieu dans la chambre préparée dans la maison de la maman de la mariée. Maria, le soir venu, confie à sa mère qu’elle a un peu peur de ce qui va advenir. Mais mama la rassure en lui disant :
– Ne t’en fais pas Maria, Tony est un bon garçon. Monte dans la chambre et ai confiance car il prendra soin de toi.

Alors Maria monte dans la chambre nuptiale. Dans la chambre, Tony est en train d’enlever sa chemise et expose ainsi sa poitrine velue à sa femme. Maria descend en courant demander à sa mère :
– Maman, maman, Tony a plein de poils sur la poitrine, on dirait un singe !
– Ne t’en fais pas Maria, tous les bons garçons ont du poil sur la poitrine. Il n’y a que les petits minets qui sont imberbes. Monte rejoindre ton mari maintenant, il va s’occuper de toi.

Alors Maria remonte dans la chambre nuptiale. Et Tony enlève son pantalon. Maria a peur quand elle constate que son mari a plein de poils sur les jambes. Et ça ne rate pas, la voilà qui descend l’escalier pour demander à sa mère :
– Maman, maman, Tony a plein de poils sur les jambes, c’est dégoûtant !
– Ne t’en fais pas Maria, tous les bons garçons ont du poil sur les jambes. Tu dois être fier d’avoir un mari si poilu !. Monte rejoindre ton mari maintenant, il va s’occuper de toi.

Et Maria remonte dans la chambre pour la troisième fois. Là, elle voit Tony qui sort un 351 Magnum de son étui et qui le pose sur la table de nuit. Maria, toujours aussi affolée descend les escaliers 4 à 4, et elle bafouille à sa mère :
– Maman, maman, Tony a gros calibre ! un … un … un machin de 30 centimètres au moins !
– Reste ici ma fille ! Maman va s’occuper de ça alors.

Comment sont nés les tout-premiers parents

Un jour, une petite fille demande à sa mère :
– Dis maman, comment ils sont nés les tout-premiers parents ?
– Eh bien, lui répond sa maman, c’est Dieu qui a créé les premiers parents humains, Adam et Eve. Adam et Eve ont eu des enfants qui plus tard sont devenus parents à leur tour et ainsi de suite. C’est ainsi que s’est formée la famille humaine…

Deux jours plus tard, la fillette pose la même question à son père. Celui-ci lui répond :
– Tu vois, il y a des millions d’années, les singes ont évolué lentement jusqu’à devenir les êtres humains que nous sommes aujourd’hui.

La petite fille toute perplexe retourne aussitôt voir sa mère :
– Maman, comment c’est possible que tu me dises que les premiers parents ont été créés par Dieu et que papa me dise que c’était des singes qui ont évolué ?

La mère lui répond avec un sourire :
– C’est très simple ma chérie, moi je t’ai parlé de ma famille et ton père te parlait de la sienne.