Garde au poil !

Le jour de la parade, le préfet de police passe en revue les brigades canines exclusivement composées de splendides bergers allemands. Parmi eux se trouve pourtant un misérable petit chien.
– Je suppose que cette chose-là ne fait pas partie de la brigade ? dit-il avec mépris.
– Détrompez-vous, lui répond un capitaine, il travaille pour les services secrets.

L’intelligence politique

Les perles : la politique

« Nous avons insuffisamment expliqué ce que nous faisons. Et une 2e erreur a été faite : le fait d’avoir probablement été trop intelligent, trop subtile, trop technique dans les mesures de pouvoir d’achat. Nous avons saucissonné toutes les mesures »

Gilles Le Gendre, sur twitter

On a le style ou on ne l’a pas

S’adressant à la vedette féminine du film, le metteur en scène s’écrie :
– Mais non ! Mais non ! Votre jeu est très mauvais ! Il faut que votre regard exprime tout à la fois mépris et méchanceté. Du venin ! Faites donc comme si voyant à l’instant votre plus grande ennemie avec son nouveau manteau de vison, vous disiez méchante et méprisante : Peuh ! Du lapin !

7 septembre 2018 – Le français selon Macron

dessin d'actualité humoristique sur les français vus par Emmanuel Macron
7 septembre 2018 – Le français selon Macron

– Télé pour les illettrés.
– Potion magique de l’alcoolique.
– Corne de cocu de Gaulois Réfractaire.
– Gros fainéant sans costard.
– Tatouage de mafieux breton.
– Sera un rien toute sa vie.
– Ne perds jamais une occasion de foutre le bordel.
(caricature du français selon Emmanuel Macron)

À tous ceux qui ne sont rien, les ouvrières illettrées, les alcooliques du Nord, les fainéants, les cyniques, les extrêmes, ceux qui ne peuvent pas se payer un costard, les fouteurs de bordel, les mafieux bretons, les égoïstes, les pessimistes, les gaulois réfractaires… et j’en oublie sûrement 😉

Duf

22 mai 2019 – La propagande électorale pour les nuls

dessin d'actualité humoristique sur la propagande macronienne
22 mai 2019 – La propagande électorale pour les nuls

Affiche électorale : « Soyez pas cons votez Macron ! »
Attaché de communication : « Nous avons choisi d’adresser un message clair aux électeurs. »
Emmanuel Macron : « Oui mais, est-ce que les illettrés pourront le lire ? Et les borgnes pourront-ils le voir ? Et est-ce qu’ils seront capables de le comprendre ? C’est qu’ils sont vachement réfractaires ces jojos ! »
(caricature d’un communicant et d’Emmanuel Macron)

Élections européennes : vers un retour de bâton (de gendarme ?)

Zaïtchick