La bêtise de La Fontaine

Deux pauvres fourmis sont employées au service du nettoyage de la ville. Un jour, alors qu’elles balaient le trottoir, une Rolls blanche s’arrête à leur hauteur. Le chauffeur ouvre la portière arrière, et une cigale en descend, couverte de bijoux.
– Mais je te reconnais, dit une des fourmis. Qu’est-ce que tu deviens ?
– Ça marche très fort pour moi. Mon dernier disque est premier au hit-parade, je fais le Zénith le mois prochain et c’est déjà complet. Ensuite, je pars en tournée en Amérique. A un de ces jours, les filles !

Et tandis qu’elle s’éloigne, la première fourmi, tout en se remettant à balayer, dit à sa collègue :
– Ce La fontaine, quel idiot !

Les comptes du député

Les perles : la justice

Figure élective singulière de la fin des années 1990, détenteur depuis 1993 du record de l’heure Paris-Béthune en Safrane. Devant ses juges, qui reprochent à l’élu d’avoir fourni un alibi bidon à son vieux complice Bernard Tapie, Jacques Mellick réplique : « Je suis un député révolutionnaire. Je n’ai pas de comptes à vous rendre, je n’ai de comptes à rendre qu’à mes électeurs ! » Du jamais vu dans une enceinte judiciaire. L’ex-ministre de la Mer, qui n’a pas su dire non à Tapie, s’est noyé dans un verre d’eau.

Le bar-travail

Un barman répond au téléphone :
– Non, madame, M. Ferdinand, votre mari, n’est pas ici, mais j’ai entendu dire par deux de ses collègues, qu’il était retenu par un travail au bureau. Quel genre de travail ? Attendez, je vais le lui demander.
– Dites, M. Ferdinand, votre épouse voudrait savoir quel genre de travail peut bien vous retenir au bureau si tard.

La conne du billard

C’est l’histoire d’un type qui descend la poubelle, et arrivée au deuxième étage, il rencontre sur le palier une superbe blonde qui lui dit :
– Viens chez moi, je vais te faire des trucs que l’on n’ose même pas imaginer…

Il suit la fille et en effet, pendant 2 heures, elle lui fait voir quelque chose qu’il n’a jamais vu ! Quand il revient à lui, la blonde lui demande :
– Quelles excuses vas-tu imaginer pour ta femme ?
– T’as de l’ombre à paupières bleue ?
– Oui, bien sûr
Il s’enduit alors les doigts de bleu puis il rentre chez lui.

Sa femme l’attendait très en colère et lui dit :
– Tu peux me dire ce que tu as foutu durant tout ce temps ?
– Et ben chérie, j’ai rencontré une blonde d’enfer sur le palier, je suis allé chez elle, on a fait l’amour comme des fous pendant 2 heures…

Déjà bien énervée, sa femme se met à hurler :
– Mais tu me prends vraiment pour une conne, t’es encore allé te faire un billard avec tes potes, t’as plein de craie sur les doigts !

1er avril 2019 – Yes, il est dead, le soleil

Tout pour emmerder Ruffin.

dessin d’actualité humoristique sur nomination de Sibeth Ndiaye en tant que porte-parole du gouvernent et la réaction de François Ruffin
1er avril 2019 – Yes, il est dead, le soleil

François Ruffin : « J’veux du soleil !! »
(caricature de François Ruffin et Sibeth Ndiaye)