La joyeuse syphilis

Le docteur s’approche du mari qui attendait dans la salle d’attente tandis que sa femme venait d’être examinée :
– J’ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle.
– Quelle est la mauvaise nouvelle ?
– Votre femme a la syphilis.
– Eh bien ! Je me demande bien ce que ça peut être la « bonne nouvelle » avec une situation pareille !?
– Ce n’est pas avec vous qu’elle l’a attrapée !

Rate this post

L’alcool de la greffe de foie

Les perles : des contrôles de police

Après un contrôle positif, un quinquagénaire se défend : « Oui, mais c’est le médecin qui m’a prescrit de boire deux bières par jour pour faire fonctionner mon nouveau foie. »

Rate this post

Des maris très prévenants

Dans un bar du Sentier, un soir, un médecin, un avocat et Simon Benchemoul se retrouvent à discuter devant leur verre.

Après sa énième gorgée de whisky, le docteur se laisse aller aux confidences :
– Demain c’est l’anniversaire de ma femme. Je lui ai acheté un solitaire et une Mercedes. Comme ça, si elle n’aime pas le diamant, elle aura toujours sa voiture et elle saura combien je l’aime.

L’avocat finit son verre et poursuit :
– Oh moi, pour le dernier anniversaire de ma femme, je lui ai payé un collier de perles et une croisière aux Seychelles. Comme ça, moi aussi, j’étais sûr que si le collier de perles ne lui plaisait pas, elle profiterait quand même du voyage. C’était ma façon de lui montrer combien je l’aime.

Simon Benchemoul appelle alors le barman, lui dit de remettre une tournée et avoue :
– Eh ben moi, pour son dernier anniversaire, j’ai acheté à ma femme un robot ménager et un vibromasseur. Comme ça je me suis dit : « Si jamais elle aime pas mon cadeau, elle pourra toujours aller se faire mettre toute seule ».

Rate this post

L’enfer du secret médical

Ça se passe en Israël. Une petite vieille appelle l’hôpital du Mont Sinaï.
– L’hôpital du Mont Sinaï ? Bonjour. Une de mes amies est hospitalisée chez vous et j’aimerais que l’on me donne des informations sur son état de santé.

La standardiste répond :
– Je vais voir ce que je peux faire pour vous. Quel est le nom de la personne ?
– Elle s’appelle Sarah Finkel. Elle occupe la chambre 302…
– Très bien, je vous mets en communication avec une infirmière de son service.

Après quelques secondes d’attente, c’est une autre voix à l’autre bout de l’appareil :
– Oui bonjour, on me dit que vous désirez avoir des nouvelles d’une personne de notre service, Sarah Finkel, c’est ça ?
– Oui, c’est ça. Je sais bien que vous ne devez pas communiquer d’informations par téléphone, mais Sarah est ma copine et j’ai peur qu’elle ne me dise pas la vérité sur son état. Comme elle n’a plus de famille et que je ne peux pas me déplacer…
– Hmmm… C’est d’accord. Je vais vous faire un petit résumé. Madame Finkel a été admise aujourd’hui après avoir perdu connaissance en pleine rue. Ses premiers examens sont très bons : elle a juste une tension un peu faible. Nous attendons les résultats d’une deuxième série de tests. S’ils sont bons, elle pourra sortir de l’hôpital dès demain.

La vieille dame à l’autre bout du fil exulte :
– Dès demain ?! Mazeltov ! C’est merveilleux ! Comme je suis heureuse d’entendre ça… C’est une excellente nouvelle.

L’infirmière reprend la parole :
– Vous devez vraiment être très proche de Madame Sarah Finkel pour être aussi réjouie ?
– Si je suis proche de Sarah Finkel ? Mais je SUIS Sarah Finkel ! Je vous ai appelé parce que le docteur ne me disait jamais rien !

Rate this post

L’hypertrophie de la prostate

Un homme va consulter le médecin. Il s’assied dans la salle d’attente du cabinet médical et prend un magazine. À ce moment-là, un de ses amis le rejoint et vient s’asseoir à côté de lui. Il engage la conversation :
– T-t-t-tiens… Beu-beu-bonjour Al-Al-Alfred. Alors t-t-t-tu viens con-con-consulter t-t-t-toi aussi ? Que-que-qu’est-ce qui ta-ta-t-arrives ?

Le gars répond :
– Eh bien, si tu veux tout savoir, j’ai un problème de prostate.
– Un pro-pro-problème de pro-pro-prostate ? Que-que-qu’est-ce que-que-que c’est que ça ?
– Oh ben c’est simple : je pisse comme tu parles.

Rate this post