Les vieux pots

Un homme de 85 ans passe voir son médecin et celui-ci lui demande de fournir un échantillon de sperme dans le cadre de son examen annuel.

Le docteur lui donne un pot et dit :
– Apportez-le à la maison et revenez me voir demain avec votre échantillon.

Le lendemain, le vieux monsieur se pointe chez son médecin et lui redonne le pot aussi vide et propre que la veille.

Le docteur demande ce qu’il s’est passé et le vieux lui explique :
– Et bien docteur, c’est comme ça vous voyez. Premièrement, j’ai essayé avec la main droite, rien. Puis avec la main gauche rien. J’ai demandé à ma femme de m’aider. Elle a essayé la main droite puis la main gauche, toujours rien. Puis, elle a essayé avec sa bouche en commençant avec les dents puis sans les dents : toujours rien ! Nous avons même appelé Annette, la madame d’à côté, et elle a essayé avec ses deux mains, ensuite son bras elle a même essayé entre ses genoux, toujours rien !

Le docteur est sous le choc :
– Vous avez demandé à votre voisine ?
– Ouais, il n’y en a pas un seul d’entre nous qui a réussi à ouvrir ce fichu pot !

La honte du masturbateur

Deux gars d’une trentaine d’années discutent ensemble à la terrasse d’une brasserie.
– Quel a été le moment le plus gênant de ta vie, demande l’un ?
– C’est quand ma mère m’a surpris en train de me masturber.
– Oh mais ce n’est pas terrible ça, c’est arrivé à tous le monde ce que tu dis là.
– Oui mais moi c’était hier !

Le gourdin du camionneur

C’est deux camionneurs qui viennent de terminer leur journée et s’arrêtent pour manger dans un petit hôtel. Au moment où ils demandent une chambre, la patronne leur dit qu’elle n’en a plus qu’une seule avec un lit à deux places. Les camionneurs ne se connaissent pas mais sont complètement crevés et acceptent de dormir dans le même lit.

Sur le coup des 6 heures du matin, l’un des camionneurs est réveillé par les tremblements et des secousses du lit ; il se redresse et dit à l’autre d’un ton courroucé :
– Mais bon sang, qu’est-ce que tu fous ?
– Ben, le matin, c’est plus fort que moi, quand je me réveille avec le gourdin, il faut que je me masturbe !
– J’en ai rien foutre, mais si ça ne te dérange pas, prends au moins ta bite !

La branlette du chef

C’est un gars qui rentre dans un bar sur le bord d’une nationale, et qui voit à l’entrée le panneau suivant :

  • Sandwich au fromage : 5 €
  • Sandwich au poulet : 6 €
  • Sandwich au thon mayonnaise : 7 €
  • Branlette du chef : 25 €

Il s’avance dans la salle, et il se rend compte qu’il y a pour le servir trois adorables barmaids derrière le zinc. S’adressant à un des jeunes filles, il demande :
– Vous êtes celle qui fait les branlettes du chef ?

Elle répond avec un sourire :
– Oui oui, c’est bien moi !

Alors le gars lui dit :
– Très bien. Alors allez vous laver les mains et faites-moi un sandwich au thon mayonnaise.

La corvée de chameau

Du temps de la guerre d’Algérie, dans un poste avancé, le Capitaine veut envoyer un message à son Général plus en retrait.

Mohamed est désigné pour la corvée. Mais le chameau est un peu spécial : il faut lui caresser le zob longuement pour qu’il puisse avancer correctement. Dès qu’il s’arrête il faut lui donner son plaisir.

Au début tout va bien, Mohamed s’acquitte consciencieusement de sa tache… Mais voilà qu’une dune approche et le chameau saute par dessus la dune, Momo surpris passe par dessus la tête de la bestiole et tombe dans un massif de cactus. Il se relève avec plein d’épines dans les mains.

Que faire ? Le chameau ne va pas pouvoir redémarrer ; c’est alors que le chameau tourne la tête vers Momo, le regarde tendrement en se léchant les babines…