L’accident de voiture blonde

C’est un gars et une blonde qui ont un accident de voitures. Les deux automobiles sont complètement fichues, mais heureusement, les automobilistes n’ont rien.

Le gars dit à la blonde :
– C’est un miracle qu’ont ai rien eu tous les deux ! Le bon Dieu a voulu qu’on se rencontre !
– Oh oui… ça doit être ça, dit la blonde.
– Si Dieu a voulu qu’on se rencontre, on devrait se marier !
– Oh oui…
Et la blonde accepte.

Le gars se dirige vers son coffre, sort une bouteille de champagne et dit à la blonde :
– Puisqu’on va se marier, on va fêter ça au champagne.
– Oh oui…
La blonde accepte, descend la moitié de la bouteille et la redonne au gars, qui lui redonne aussitôt.

La blonde, étonnée, lui demande :
– Ben, tu bois pas ?

L’homme lui répond :
– Non merci, là, je vais attendre la police !

Le secret du bonheur conjugal

Deux anciens fêtent leurs noces d’or (cinquantième anniversaire de mariage). Les enfants, les petits enfants et les arrière-petits-enfants sont tous là et même le journal local a été convié pour immortaliser l’événement.

Pendant que tout le monde trinque, le journaliste pose quelques questions au papi :
– Alors Monsieur, d’après vous, quel est le secret de votre bonheur conjugal ? demande-t-il.
– Ah le secret ? répond le papi. C’est simple : le jour de nos noces, nous nous sommes mutuellement fait une promesse, ma femme et moi. On s’est mis d’accord qu’à chaque fois que nous ne serions pas d’accord à propos de quelque chose, celui des deux qui manifestement avait tort, devrait sortir de la maison et prendre l’air… Eh bien, vous le croirez ou non, ça fait cinquante ans que je vis dehors.

La vidéo du mariage

« Quand je suis seul, je me repasse la vidéo de mon mariage à l’envers, juste pour me voir sortir de l’église en homme libre. »

Jim Davidson

Le mariage utile

« Je ne comprends pas pourquoi les gens n’arrêtent pas de dire que le mariage ne sert à rien. Moi, je me suis marié cinq fois et ce furent de très belles fêtes. »

Peter de Vries

Pendu dans son garage

Les perles : la police

Coup de frayeur pour un chauffeur routier circulant sur la RN 4 qui, alors qu’il traverse, au volant de son 38 tonnes, une agglomération, aperçoit un homme pendu au fond de l’atelier d’un garagiste.

N’ayant ni la berlue, ni bu un coup de trop, il bondit sur son portable et alerte les secours, les gendarmes appellent le garagiste qu’ils connaissent bien. Y a-t-il bien un pendu chez lui ? Oui, rétorque sérieusement le garagiste, ajoutant qu’il vient de se marier récemment ! les gendarmes sont interloqués par cette réponse.

En fait de pendu, il s’agit d’un mannequin qui lui a été offert lors de ses noces et qu’il a cru bon d’accrocher au fond de son atelier en signe de porte-bonheur. A défaut de pendre la crémaillère !