Un accident de vote

Une mamie glisse en faisant son marché et tombe sur le dos. Parmi les gens qui se précipitent pour l’aider, le maire du village est le premier à la relever. La vieille dame est toute émue :
– Vraiment, Monsieur, je ne sais comment vous remercier !
– Vous n’aurez qu’à voter pour moi aux prochaine élections !
– Cher Monsieur, je suis tombée sur le dos, pas sur la tête !

Rate this post

La vieillesse, c’est cruel

Sur un banc du parc, trois retraités échangent quelques mots :

Marcel, 70 ans :
« J’peux pas me plaindre, la santé ça va plutôt bien. Je mange, je vois encore sans lunettes, j’entends bien. Avec ma femme, on se câline encore de temps en temps… une fois par mois. Mais, dès que je marche, ce n’est pas facile. Chez moi, ce sont les jambes qui ne vont pas… »

Joseph, 71 ans :
« Moi non plus, je n’ai pas à me plaindre. Pour manger, marcher, dormir, pas de problème. Avec ma femme, on se paye encore du bon temps, pas trop souvent… Noël, Pâques… C’est assez correct. Mais le problème c’est que je ne vois vraiment pas bien, même avec mes lunettes. Chez moi, ce sont les yeux qui ne vont pas… »

Alfred, 72 ans :
« Moi aussi, ça va plutôt bien. Je mange, quoique je n’ai plus mon appétit d’autrefois, mais ça va. Je marche…pas très loin quand même. J’entends encore assez bien et je vois clair sans lunettes. Mais je dois ajouter qu’il m’arrive des trucs bizarres. Tout à l’heure, Marguerite, la femme de ménage s’est baissée pour ramasser le tuyau de l’aspirateur et… je n’ai pas pu résister. Je lui ai retroussé la jupe, baissé mon pantalon, et hop ! Et quand on a eu fini notre affaire, elle s’est retournée et m’a dit : Mais, Monsieur… ça fait la troisième fois ce matin !… Vous voyez les copains, chez moi, c’est la mémoire qui ne va pas ! »

5 (100%) 1 vote

30 mars 2018 – Caricature apoCRIF…

Quand le CRIF répond au racisme par l’exclusion… C’est pas une bonne idée.

dessin d'actualité humoristique montrant le dîner du CRIF où s'est décidé l'exclusion de Le Pen et Mélenchon à la marche blanche en mémoire à Mireille Knoll
30 mars 2018 – Caricature apoCRIF…

Un dîner du CRIF où on décide qui peut venir ou pas à la marche blanche à la mémoire de Mireille Knoll.
Francis Kalifat : « Et surtout, on ne veut ni Le Pen, ni Mélenchon à la marche blanche. »
Francis Kalifat : « L’unité nationale est à ce prix. »
(caricature d’un dîner du CRIF)

Rate this post

29 mars 2018 – Circulez, y a rien à voir

Est-il normal que ce soit le CRIF qui décide qui participe ou ne participe pas aux manifestations publiques dans une république laïque ?

dessin d'actualité de la marche blanche en hommage à Mireille Knoll et du service d'ordre du CRIF
29 mars 2018 – Circulez, y a rien à voir

Service d’ordre du CRIF : « – Y’a des islamistes armés qui veulent entrer dans le cortège. On fait quoi ? On n’a pas de consigne. Nous, on nous a dit « pas de Le Pen ni de Mélenchon dans le cortège »…
– Ils disent qu’ils peuvent venir s’ils posent les fusils. »
(caricature de la marche blanche en hommage à Mireille Knoll)

Rate this post

28 mars 2018 – Le monopole du cœur

Hommage à Mireille Knoll : le CRIF « interdit » aux représentants du Front National et de la France Insoumise de se rendre à la marche blanche en hommage à la victime.

dessin d'actualité de Francis Kalifat refusant que les représentants du Front National et de la France Insoumise se joignent à la marche blanche en hommage à Mireille Knoll
28 mars 2018 – Le monopole du cœur

Francis Kalifat : « C’est nous qui décidons ce qui est républicain et ce qui ne l’est pas ! »
(caricature de Francis Kalifat)

Il ne faut pas confondre « indignation sélective » et « sélection des indignés ».

Rate this post