Il porte plainte contre lui-même

Les perles : la justice

Un habitant du Kentucky s’est poursuivi lui-même en justice, et il a gagné ! Larry Rutman s’amusait à lancer un boomerang, mais celui-ci l’a frappé à la tête en revenant vers lui. L’incident aurait causé des dommages durables à sa mémoire. Il a alors songé à porter plainte contre le fabricant, mais son avocat le lui a déconseillé car le boomerang fonctionnait parfaitement.

M. Rutman a donc décidé de s’attaquer en réclamant 300.000 $ de dommages et intérêt pour sa maladresse, et le juge lui a donné raison. C’est sa compagnie d’assurances qui a payé la somme, le plaignant étant protégé dans le cas où il blesserait quelqu’un.

Fils de flic

Les perles : la justice

« On sait qu’il a eu des problèmes d’enfance. Il a eu un père policier », plaide maladroitement l’avocat. Il paraît que la biologie l’a mieux pris que la police.

La maladresse du bourreau

Les perles : la justice

Il y eut des bourreaux maladroits. L’un d’eux dut s’y reprendre à trente-quatre fois. Henri de Talleyrand, comte de Chalais, faillit en perdre patience. « Ne me faites pas languir ! » finira-t-il par exploser.

Du saucisson à la pomme

Les perles : les assurances

« Je me suis coupé la pomme de la main en découpant du saucisson. »

Le compas tout cassé

Les perles : les contrôleurs aériens

Tour de contrôle : « Mission 123, vous avez des problèmes ? »

Pilote : « Mmmouais, mon compas est en rade. »

Tour de contrôle : « À en juger par votre façon de voler, c’est tout votre tableau d’instruments qui doit être naze ! »