maîtresses

Ma maîtresse américaine

C’est un couple d’Américains qui dînent dans un grand restaurant new-yorkais.

Ils en étaient au fromage, quand une splendide brune s’approche de la table et vient rouler une non moins splendide pelle au mari, pour repartir aussitôt.
– Qui c’est !? demande la femme interloquée.
– C’est ma maîtresse, répond calmement le mari.
– Je demande le divorce immédiatement !
– Comment ça… tu veux renoncer à tes manteaux de fourrure, la villa et le yacht à Miami, notre grand appartement et mes millions de dollars ??

La femme ne répond pas et chipote dans son assiette.

Dix minutes après, on leur apporte le dessert.
– Tu vois, dit le mari, à la table du fond là-bas, Jim Parker avec la blonde… Eh bien c’est sa maîtresse aussi.

La femme regarde un instant et replonge dans son assiette.
– Pff, la nôtre est mieux !…

Comment vendre une photo de classe

Quelques jours après la photo de classe à l’école, l’institutrice essaie de persuader les enfants d’acheter chacun un exemplaire de cette photo de groupe :
– Pensez un peu à l’avenir : qu’est-ce que vous serez content quand vous serez grands de vous dire en regardant la photo « Tiens, là c’est Martine, elle est médecin maintenant » ; ou bien « Là, c’est Kévin, il est ingénieur… »

A ce moment là, une petite voix se fait entendre au fond de la classe :
– Ou encore « Et là c’est la maîtresse, elle est morte… »