Mais chat va pas ?

Les perles : la police

Un homme signale que sa compagne désire aller boire un verre chez un ami. Il ne s’y oppose pas mais elle a tendance à l’éthylisme. Il s’inquiète surtout pour le chat qui va encore passer une nuit dehors, chassé de la maison au retour de sa maîtresse.

Le déni de solitude

Une petite fille dit à sa maîtresse, le premier jour en classe de maternelle :
– Madame, est-ce que je peux retourner voir ma maman, c’est la première fois que je la laisse seule !

À la pêche aux moules, moules, moules…

La maîtresse demande un jour aux enfants :
– Avec quoi fait-on de la compote ?

Les mains se lèvent :
– Avec des pommes, avec des poires, avec des pêches, etc…

Et un petit garçon dit :
– Avec des moules !

La maîtresse lui demande :
– Es-tu sur de toi ? Les moules, ce sont des fruits de mer, et je ne crois pas qu’on fasse de la compote avec. Sais-tu comment on fait cela ?

Le petit garçon :
– Ben je ne connais pas la recette mais ma mère quand elle se lève le matin, elle dit toujours : « J’ai la moule en compote ! »

Les gendarmes sont des pions

Les perles : la police

Un père de famille signale que son fils âgé de trois ans a bousculé son neveu, d’un an plus jeune, ce jour à l’école. Il exige que les gendarmes ordonnent à la maîtresse de mieux surveiller les enfants.

La mort de la grenouille

À l’école primaire, un petit garçon s’approche de la maîtresse et lui dit :
« Maîtresse, j’ai trouvé une grenouille au bord de la rivière en venant à l’école ce matin ! »

L’institutrice s’intéresse et demande :
– Et ta grenouille, elle était vivante ou bien elle était morte ?
– Elle était morte maîtresse !
– Et comment savais-tu qu’elle était morte ?
– Parce que je lui pissé dans l’oreille !
– Tu as quoi ?!!!
– Ben, je me suis approché de son oreille et j’ai fait ‘PSSSST !’ et alors elle n’a pas bougé. Alors j’ai su qu’elle était morte.