4 mars 2019 – Avec un mur on se fait guère d’ami

dessin d'actualité humoristique sur Donald Trump, le mur de Trump et Kim Jong-un
4 mars 2019 – Avec un mur on se fait guère d’ami

(caricature de Donald Trump et Kim Jong-un)

Le canard de la farce

C’est un canard qui rentre dans un bar et commande une bière. Le barman éberlué laisse tomber :
– Hé, mais t’es un canard toi !!!
– T’as plutôt une bonne vue, mon gars ! répond le canard.
– Ouais, mais je veux dire… Tu sais PARLER !?
– Ah, je vois que tes oreilles fonctionnent bien aussi… Bon, maintenant, si tu veux bien, j’aimerais avoir ma bière…

Le barman sert sa bière au canard et lui demande ce qu’il fait dans le coin.
– Oh, c’est simple ; Je suis ici pour quelques semaines ; je travaille dans l’immeuble en construction là-bas…

Et tous les jours suivants, sur le coup de midi, le canard entre dans le bar pour prendre sa bière. La même semaine, un cirque faisait escale dans la ville. Le propriétaire du cirque descend prendre un verre dans le bar et le barman en profite aussitôt pour lui parler du canard extraordinaire.
– Vous devriez le prendre dans votre cirque ! Avec un canard qui parle, vous allez faire un tabac !

Le propriétaire du cirque semble très intéressé et le lendemain, lorsque le canard revient, le barman lui dit :
– Tu sais, il y a un cirque en ville et j’ai parlé de toi au patron de ce cirque… Il a semblé très intéressé.
– Vraiment ? répond le canard
– Ouais, et même que tous les deux, vous devriez pouvoir vous faire beaucoup d’argent dans l’histoire…
– Attends deux secondes… Tu as bien parlé d’un CIRQUE, c’est ça ?
– Ouais, c’est tout à fait ça !
– Tu veux dire un de ces trucs circulaires sous une tente avec un gros piquet en plein milieu ?
– Exactement!
– Dis-moi, le chapiteau, il est fait de toile, non ? poursuit le canard
– Oui…. Je peux t’avoir un job dans ce cirque et tu commences demain. Le proprio du cirque est prêt à tout pour t’avoir !

Le canard semble très étonné :
– Et tu peux me dire ce qu’il compte faire faire à un maçon dans un cirque ?…

Le train du savoyard

C’est un garçon, un bon savoyard qui monte dans un train. Dans le compartiment se trouvent deux hommes cravatés tapant sur leur ordinateur.

Le garçon s’installe près de ces deux hommes et commence à manger un sandwich.

Au bout de quelques dizaines de minutes, le jeune homme d’Annecy demande à l’un des deux :
– Puis-je savoir où vous allez ?
– Et bien moi, je vais à PARISS, répond d’un air moqueur l’homme cravaté.

Le jeune savoyard croit avoir mal compris et répète « PARISSSS » ?

Et le cravaté rétorque : « OUI, PARISS avec deux S ! »

Le jeune homme se demande pourquoi Paris avec deux « S » mais n’en rajoute pas et continue à déguster son sandwich.

Plus tard, il s’adresse à l’autre homme cravaté et lui demande :
– Et vous, où allez-vous ?
– Et bien moi, répond le deuxième homme cravaté, également d’un air moqueur, je vais à Bordeauxx avec deux « X » !

Le Savoyard ne répond pas et s’interroge sur ces deux hommes.

Tout à coup l’un des deux hommes cravatés se tourne vers notre savoyard et lui demande :
– Et toi, où vas-tu ?
– Eh bien moi, je vais à Mâcon avec deux CONS.

Xavier Bertrand et la Franc-Maçonnerie

Les perles : la politique

« Quand j’ai appris que Xavier Bertrand appartenait à la Franc-Maçonnerie, je ne me suis pas étonné de le découvrir maçon ; mais franc, ça m’en bouche un coin. »

(François Fillon)