Saint-Étienne au Paradis

Un arbitre de football favorise systématiquement l’équipe de Saint-Étienne. Un jour, à cause d’une décision trop partiale, il se fait lyncher par des spectateurs. Arrivé au Paradis, il est pris de remords et confie :
– Saint-Pierre, je ne suis pas digne d’entrer au Paradis, j’ai commis trop d’injustices sur les stades !

Il entend une voix lui répondre :
– Ne t’inquiète donc pas ! Au contraire, réjouis-toi, tu es le bienvenu ici. Je ne suis pas Saint-Pierre, je suis Saint Étienne.

22 décembre 2018 – Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Policier : un métier de c… ontact.

dessin d'actualité humoristique sur les policiers lynchés lors des manisfestations
22 décembre 2018 – Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Policier : « Et c’est pour ça que j’ai accepté une augmentation minable ! »
(caricature de motard lynché)

Des motards ont échappé de justesse à un lynchage par une bande de furieux en plein Paris… On voit combien le « dialogue » entre le gouvernement et les gilets jaunes a porté ses fruits ! Les policiers sont les seuls fonctionnaires à bénéficier d’une augmentation de salaire parce que le gouvernement a besoin d’eux pour contenir la colère populaire. 150 euros de plus pour être en première ligne : est-ce que le jeu en vaut la chandelle ?
(Quant à ceux qui s’offusquent qu’un des policiers ait sorti son arme, je réponds que c’est l’instinct de conservation qui a parlé et qu’il n’a pas tiré – ce qui montre qu’il a su contrôler ses nerfs.)

Zaïtchick

Le lynchage de Jawad Bendaoud

Les perles : Jawad Bendaoud

« Je peux pas parler avec des gens qui me lynchent à la télé. Je me réserve le droit au silence. Finish, terminé ! »

(Jawad Bendaoud, alias Le logeur de Daesh, alias Century 21, alias Stéphane Plaza, lors de son procès en janvier 2018)