licenciement

Les vieilles habitudes

Un directeur de prison, fraîchement nommé :
– Il va falloir que je me méfie des automatismes. Dans l’entreprise que je dirigeais, auparavant, d’une main de fer, j’avais coutume de dire aux fortes têtes : Si vous n’obéissez pas, c’est la porte !

Le job de rêve

En venant s’inscrire à Pôle Emploi, un homme explique :
– Je travaillais chez Mérinos, comme essayeur de matelas. Une nuit, mon chef de service a fait une ronde à l’improviste et m’a viré parce qu’il m’avait trouvé éveillé.

C’est pô juste…

Un fonctionnaire inactif est en train de faire des cocottes en papier quand un petit avion fabriqué à l’aide d’une feuille soigneusement pliée s’abat sur son bureau. En dépliant la feuille, il lit ce message :
« Vous êtes renvoyé. Motif : fainéantise. Signé : Le grand patron. »