C’est louche…

Thomas invite sa mère à dîner. Remarquant que la colocataire de son fils, Caroline, est très jolie, elle tente de savoir si Thomas et elle sont amoureux. Thomas lui affirme que Caroline et lui ne sont que des amis. Une semaine plus tard, Caroline dit à Thomas :
– Depuis que ta mère est venue dîner, je ne trouve plus la louche. C’est bizarre…
– Ah bon ? Je vais lui envoyer un petit mot, dit Thomas.

Et il écrit à sa mère :
« Chère maman. Je ne dis pas que tu as pris la louche et je ne dis pas que tu ne l’as pas prise, mais elle a disparu depuis ta dernière visite. Bises. Thomas ».

Quelques jours plus tard, Thomas reçoit la lettre suivante :
« Cher fils. Je ne dis pas que tu dors avec Caroline et je ne dis pas que tu ne dors pas avec Caroline. Mais si Caroline dormait dans son lit, vous auriez retrouvé la louche. Je t’embrasse fort. Maman ».

22 août 2019 – Le mouchardage à l’heure du net…

Avant : Kommandantur – Dénoncez ici.
Maintenant : Facebook – Mouchardez ici.

dessin humoristique de Zaïtchick sur le mouchardage aujourd’hui
22 août 2019 – Le mouchardage à l’heure du net…

Dénonciateur : « Plus la peine de savoir rédiger une lettre de dénonciation… »
(caricature de mouchards)

Brièveté

Questions existentielles :

C’est parce que la vie est courte qu’elle ne contient que trois lettres ?

Immolation scripturale

Mon psychiatre m’a conseillé d’écrire une lettre aux gens que je déteste puis de les brûler. C’est fait. Mais que faire des lettres ?

Demi petit frère

La petite Élodie est en train de lire le journal et elle s’intéresse à peu près à tout, surtout depuis qu’elle sait lire. Soudain, elle tombe en arrêt devant une annonce en grosses lettres et s’écrie :
– Dis, maman, tu as vu ? On annonce une grande fête ! Et il y a écrit : « Enfants : Prix réduits ».
– Et alors ? demande la maman.
– Eh bien, je pense que ce serait le moment de m’acheter un petit frère.