Une blague à lire impérativement à haute voix

Lisez le texte suivant à haute voix : Ceci est ceci chat
Ceci est est chat
Ceci est une chat
Ceci est manière chat
Ceci est de chat
Ceci est tenir chat
Ceci est un chat
Ceci est con chat
Ceci est occupé chat
Ceci est pendant chat
Ceci est au chat
Ceci est moins chat
Ceci est 60 chat
Ceci est secondes chat.

Maintenant, vous vous demandez quelle est cette stupidité….. eh bien revenez en arrière et lisez le TROISIÈME mot de chaque ligne à partir du début.

Salutations et sans rancune !

Langage rapide (et langue qui fourche)

Les phrases suivantes sont à faire répéter très vite. La personne qui le fera prononcera rapidement a deuxième phrase en lieu et place de la première.

Deux draps en toile écru.
=> Deux doigts entre le cul. On est arrivé à pied par la Chine.
=> On est arrivé à chier par la pine.

La flotte de la reine est prête.
=> La plotte de la reine est frette.

Prenez les choses en riant.
=> Prenez les roses en chiant.

Monsieur le curé est devenu fou entre deux messes.
=> Monsieur le curé est devenu mou entre deux fesses.

La dame a une puce dans le cou.
=> La dame a un pouce dans le cul.

Le jus de canne est sucré.
=> Le cul de Jeanne est sucré.

On a mis un écu dans le tronc de Saint-Joseph.
=> On a mis un étron dans le cul de Saint-Joseph.

Le monsieur a la pine dorsale perforée.
=> Le monsieur a la pine trop sale pour fourrer.

Les enfants s’encrassent et se brossent.
=> Les enfants s’embrassent et se crossent.

Il avait la mine piteuse.
=> Il avait la pine miteuse.

L’ingénieur brasse le béton à la tonne.
=> L’ingénieur brasse les tétons de la bonne.

Elle s’amusait sur la berge du ravin.
=> Elle s’amusait sur la verge du rabin.

Le sang circule.
=> La cire s’encule.

Le garçon empilait le vieux fer dans la rue du quai.
=> Le garçon enculait le vieux père dans la raie du cul.

Le père a une belle-mère.
=> La mère a une belle paire.

La Chine, toute entière, se leva à la vue des Nippons.
=> La pine, toute entière, se leva à la vue des nichons.

Il faut jouer au tennis en pension.
=> Il faut jouer au pénis en tension.

Le pape a pu déceler une faille au concile.
=> Le pape a pu dépuceler une fille au concile.

Une nichée de pinsons.
=> Une pincée de nichons.

Les roches plates.
=> L’arrache plotte.

La jeune soeur est folle des messes.
=> La jeune soeur est molle des fesses.

Prendre une escaloppe avec une salade.
=> Prendre une escalade avec une salope.

La langue allemande

La langue allemande est relativement facile.

La personne qui connait le latin et est habituée à faire des déclinaisons, l’apprend sans grandes difficultés.
C’est ce que les professeurs d’allemand disent lors de la première leçon. Ensuite on commence à étudier le der, des, den, dem, die et ils disent que tout est une suite logique. C’est donc facile : pour s’en rendre compte, on va regarder un cas d’un peu plus près : En premier, vous achetez Le livre d’allemand. C’est un livre magnifique fourré d’une toile, publié à Dortmund et qui raconte les us et coutumes des Hotentots (auf Deutsch : Hottentotten).

Le livre raconte que les kangourous (Beutelratten) sont capturés et placés en cages (Kotter), couvertes d’un tissu (Lattengitter) pour les abriter des intempéries. Ces cages s’appellent en allemand cages couvertes de tissu (Lattengitterkotter) et lorsqu’elles contiennent un kangourou, ça s’appelle (Lattengitterkotterbeutelratten).

Un jour les Hotentots arrêtèrent un assassin (Attentater), accusé d’avoir tué une mère (Mutter) hotentote (Hottentottenmutter), mère d’un fils bête et bégayeur (Stottertrottel). Cette mère se dit en allemand Hottentottenstottertrottelmutter et son assassin s’appelle Hottentottenstottertrottelmutterattentater.

La police capture l’assassin et le met provisoirement dans une cage à kangourou (Beutelrattenlattengitterkotter), mais le prisonnier s’échappe.

Tout de suite commencent les recherches et soudain vient un guerrier Hotentot en criant :
– J’ai capturé l’assassin (Attentater).
– Oui ? Lequel ?, demande le chef.
– Le Lattengitterkotterbeutelratterattentater, répond le guerrier.
– Comment l’assassin qui est dans la cage à kangourous couverte d’une toile ? Demande le chef des hotentotes.
– C’est, répond l’indigène, le Hottentottenstottertrottelmutterattentater.(L’assassin de la mère hotentote de l’enfant bête et bégayeur).
– Mais, bien sûr, répond le chef hotentote- t’aurais pu dire tout de suite que tu avais capturé le Hottentottenstottertrottelmutterlattengitterkotterbeutelrattenattentater

Comme vous pouvez le constater, l’allemand est une langue facile. Il suffit de s’y intéresser…

Comment interpréter ce que dit votre Direction

LA VERSION DE LA DIRECTION : C’est très intéressant.
TRADUCTION : Je ne suis pas d’accord.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Je ne dis pas non.
TRADUCTION : Je ne suis pas d’accord LA VERSION DE LA DIRECTION : Je ne suis pas totalement en désaccord avec vous.
TRADUCTION : Vous avez peut-être raison, mais je m’en fous.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Vous devez faire montre d’un peu de flexibilité.
TRADUCTION : Vous devez le faire, que vous le vouliez ou non.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Nous avons une occasion unique.
TRADUCTION : Vous avez un problème.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Ceci vous a manifestement demandé beaucoup de travail.
TRADUCTION : C’est effroyable un truc aussi nul.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Aidez-moi à comprendre.
TRADUCTION : Je ne sais pas de quoi vous voulez parler, et je ne pense pas que vous le sachiez vous non plus.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Vous ne comprenez pas ce qu’est notre job.
TRADUCTION : Nous ne comprenons pas ce qu’est notre job.

LA VERSION DE LA DIRECTION : C’est pas mal.
TRADUCTION : Mon patron pense que c’est une bonne idée.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Mon opinion est faite. Je suis déterminé sur le sujet. Il n’y a plus de point à discuter. Mais si vous voulez en parler, ma porte vous est toujours ouverte.
TRADUCTION : Casse-toi.

LA VERSION DE LA DIRECTION : J’apprécie votre contribution.
TRADUCTION : Casse-toi !

LA VERSION DE LA DIRECTION : Nous allons suivre une méthodologie stricte.
TRADUCTION : Vous allez le faire à ma façon.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Je n’ai pas bien compris l’e-mail que vous dites m’avoir envoyé. Pouvez-vous me résumer ce qu’il disait ?
TRADUCTION : Je n’ai toujours pas compris comment me servir du logiciel de messagerie.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Nous devons donner un nouvel élan à notre société.
TRADUCTION : Vous devrez travailler le week-end.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Nous voulons que vous soyez le chef de ce projet.
TRADUCTION : Je veux pouvoir vous infliger la responsabilité de mes erreurs.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Il faut prendre la décision en commun.
TRADUCTION : Le morceau est trop gros, et je veux que les risques soient répartis.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Il va falloir laisser parler le marketing.
TRADUCTION : on va s’asseoir sur l’éthique.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Ce n’est pas possible, ce n’est pas pratique, et ça ne marchera jamais.
TRADUCTION : Je ne sais pas comment le faire.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Je vois que vous avez impliqué des collègues de travail dans le développement de votre projet.
TRADUCTION : Une seule personne ne pourrait pas à elle seule fournir un travail aussi stupide.

LA VERSION DE LA DIRECTION : Je ne vous mentirais jamais.
TRADUCTION : La vérité changera fréquemment.

Les 26 départements de la femme

Un petit exercice de « poésie géographique » :

Comment caresser une femme en parcourant 26 départements français ?

Il s’agit d’abord de trouver une femme dans la Moselle et s’en faire une Allier, s’assurer qu’elle est Seine et bien en Cher voire Gironde, un beau petit Lot quoi !

Lorsque l’on sent son Eure venue, on commence par lui caresser le Haut-Rhin puis on descend vers le Bas-Rhin. On contourne alors l’Aisne pour entrer dans la Creuse. Là, ça se Corse, on trouve quelque chose de bien Doubs

Écouter Savoie frémir… Essonne le glas de ses réticences !

Sans perdre le Nord, et pour gagner ce Paris, on attend que ça Vienne et si on ne se débrouille pas comme Ain Manche, on peut entrer en Gard et y rester jusqu’à l’Aube.

En Somme, il ne s’agit Pas-de-Calais et de ne pas s’endormir comme un Loire pour être un Hérault et la faire rugir comme une l’Yonne !