Nu comme un distributeur

C’est l’histoire d’un joueur qui vient de tout perdre en un soir, au cours d’une partie de poker dans un clandé. Les autres joueurs lui ont même pris ses vêtements et ne lui ont laissé que son briquet et un paquet de cigarettes.

Le patron du clandé à simplement fourni au gars une vieille barrique de vin vide pour qu’il puisse rentrer chez lui sans prendre froid. Mais le robinet qui avait permis de vider la barrique a été retiré, et la barrique est donc affublée d’un trou béant en son milieu…

Alors qu’il est à peine sorti du clandé au petit matin, à poil dans sa barrique, le gars voit arriver vers lui trois religieuses. Aussitôt, il décide de se la jouer « statue » et il se colle contre le mur au coin du café, les deux bras bien serrés le long du corps dans sa barrique sans bouger.

Voyant le gars dans son tonneau, les religieuses se demandent à quoi elles ont affaire. La première réfléchit et dit : « regardez cette statue d’un homme nu dans une barrique, ça doit être un distributeur… » et joignant le geste à la parole, elle sort une pièce qu’elle introduit dans une fente que présentait la barrique sur le côté.

Ensuite, elle introduit la main dans le trou, tire quelque chose à l’intérieur et en ressort… un briquet !

Cela amuse beaucoup la deuxième nonne qui introduit elle aussi une pièce dans la fente, puis introduit la main dans le trou, tire quelque chose, et en ressort… un paquet de cigarettes !

La troisième religieuse veut essayer elle aussi, elle met sa pièce dans la fente, introduit la main, tire quelque chose à l’intérieur… mais rien ne vient. Alors elle tire, puis tire encore, et encore, et encore… et finalement elle crie « Victoire ! », elle ressort la main et dit :
« Regardez mes sœurs ce que j’ai obtenu : de la crème Nivéa ! »

Rate this post

L’amour selon Pierre Desproges

« L’amour, c’est comme les cartes : si tu n’as pas de partenaire, il te faut une bonne main. »

Pierre Desproges

Rate this post

Les paris de Toto

Toto a un gros problème. Il a le démon du jeu et parie sur tout, tout, tout ! Un jour, le père de Toto vient voir son institutrice pour évoquer le cas de son fils.

L’enseignante lui dit :
« Monsieur, je pense que je sais comment donner une bonne leçon à Toto. Nous allons lui tendre un piège en lui faisant prendre un pari qu’il perdra ! »

Le père de Toto est d’accord pour tenter le coup. Le jour suivant à l’école, l’institutrice constate que Toto fait des paris avec les autres enfants, comme d’habitude, et elle lui dit :
« Toto, tu viendras me voir après la classe. »

Quand tous les autres enfants quittent la salle de classe, Toto s’approche de l’enseignante et, avant qu’elle ne puisse parler, il lui dit :
– Ne dites rien ! Je sais ce que vous voulez me dire, mais vous êtes une menteuse !
– Toto ! sursaute l’institutrice complètement estomaquée, de quoi est-ce que tu parles ?
– On ne peut pas vous faire confiance, vous êtes un faux-jeton ! continue Toto, comment est-ce que je pourrai croire ce que vous dites ? Vous avez des cheveux blonds sur la tête, mais j’ai vu sous votre jupe et c’est noir comme du charbon !

Essayant de garder son calme, la maîtresse lui répond :
– Toto, ce n’est pas vrai !
– Je parie 1 euro que vos poils là dessous sont complètement noirs ! la défie Toto.

L’enseignante voit alors sa chance de donner une bonne leçon à Toto.
– Eh bien d’accord Toto, je tiens le pari, mais pour 20 euros, pas moins ! lui répond-t-elle.
– Tenu ! répond Toto en sortant aussitôt un billet de 20 euros.

Et rapidement, en vérifiant que personne ne pourrait entrer dans la pièce, l’enseignante relève sa jupe et baisse sa culotte, laissant voir à Toto que ses poils pubiens sont aussi blonds que ses cheveux.

Toto baisse la tête en signe de défaite.
– Vous avez gagné, lui dit-il, et il lui remet son billet de vingt euros.

Le soir même, l’enseignante appelle le papa de Toto pour lui annoncer ce qui est arrivé :
– Monsieur, je pense que nous lui avons finalement donné une bonne leçon !
– « Une bonne leçon ? » Tu parles ! s’écrie le père. Ce matin, Toto avait parié 50 euros avec moi qu’il parviendrait à voir votre «minou» avant la fin de la journée…

Rate this post

23 mars 2018 – Matraquage réformiste…

Grande partie de chasse-taupes, à qui le tour ?

dessin humoristique d'Emmanuel Macron jouant au chasse-taupes des réformes
23 mars 2018 – Matraquage réformiste…

(caricature d’Emmanuel Macron)

5 (100%) 1 vote