Les dangers de la licorne

Proverbe Tibétain :

« Le sage ne joue jamais à saute-mouton avec une licorne. »

Les enfants de psychanalystes

Un psychanalyste questionne sa fille de dix ans :
– Alors, tu t’amuses bien avec ta nouvelle poupée ?
– Oh, oui, papa. Je la fais s’allonger sur le divan et lui pose des tas de questions stupides. Exactement comme toi avec tes clients !

Le jeu de la tapette

Il était une fois… Suite au naufrage de leur voilier, deux gars trouvent refuge sur une île déserte.

Au bout d’un mois, les deux gars commencent à s’ennuyer.
– Si on faisait un jeu ? demande le premier.
– Euh… Oui d’accord. Qu’est-ce que tu proposes ?
– Eh bien, comme on ne se rase plus depuis belle lurette, je propose que l’on joue à «Je te tiens, tu me tiens par la barbichette ».
– OK, répond l’autre.

Et ils se mettent à entonner :
« JE TE TIENS, TU ME TIENS PAR LA BARBICHETTE. LE PREMIER DE NOUS DEUX QUI RIRA AURA UNE TAPETTE ! »
Et après quelques secondes ils éclatent de rire au même moment.

C’est depuis lors qu’ils vécurent très heureux et n’eurent absolument pas d’enfant.

Le jeu du chat et de la souris

Un chat demande à une souris de sortir de son trou pour jouer.
– Si je sors, tu devras t’attacher les pattes et mettre un bâillon sur ton museau, répond la souris.

Le chat s’attache les pattes et se bâillonne.
– Pourquoi tu rigoles ? demande le chat au travers du bâillon.
– Parce que c’est la première fois que je vais manger du chat !

La vulgarité des jeux de grattage

Au bureau de tabac du coin, une jeune et jolie buraliste vient de s’installer pour la première fois derrière son comptoir.

Quand se présente un type gros et adipeux qui soudain, devant elle, lève les mains en l’air en faisant semblant de palper de l’argent puis redescend ces mains pour se gratter les parties pour finir les mains en bas en simulant une masturbation. La jeune fille, surprise et courroucée, l’engueule :
– Mais enfin ! Ça va pas ? Qu’est-ce que vous voulez ? Espèce de pervers !

Le gros type se réexécute toujours sans un mot : il lève les mains en l’air en faisant semblant de palper de l’argent puis redescend ces mains pour se gratter les parties pour finir les mains en bas en simulant une masturbation.

Cette fois c’en est trop pour la jeune fille qui, outragée, part en courant voir son patron :
– Ecoutez, venez voir mais il y a un gros type obscène qui fait plein de geste dégoutant devant moi !

Et le patron, en voyant le type lui répond :
– Ne vous en faites pas ! C’est Robert, un sourd-muet. Il veut juste un Millionnaire, deux Morpions et un Solitaire…