La cirrhose de conduite

Les perles : la justice

Curieux homme ! Il comparaissait pour conduite en état d’ivresse. Il croyait écoper d’une peine de prison avec sursis, d’une forte amende, qu’importe ! Mais quand le tribunal a décidé de confisquer sa Golf cabriolet de couleur jaune poussin, le propriétaire a laissé gronder sa colère. Pour un peu, il faisait une jaunisse.

La compréhension de l’alcoolémie

Lors d’un contrôle d’alcoolémie, les gendarmes arrêtent un automobiliste visiblement très éméché :
– Vous avez bu ?
– Oui,… ce matin… J’ai marié ma fille… et comme je n’aime pas les messes,… je suis allé au café et j’ai bu… quelques bières. Puis pendant le banquet, j’ai essoré 3 bonnes bouteilles,… une de Corbières… une de Minervois… et une de Fougères. Pour finir, pendant la fête… dans la soirée, deux bouteilles de whisky… Johnny Walker… étiquette noire !

Finalement le policier, irrité, lui dit :
– Avez-vous compris que je suis policier et que je vous ai arrêté pour un contrôle de l’alcoolémie ?
– Et vous…. avez-vous remarqué que je suis anglais,… que cette voiture est… anglaise et que c’est… ma femme… qui conduit !

Zéro de conduite

Le matin au réveil, un mec dit à sa nana :
– Tu vois, je t’avais bien dit que je pouvais conduire après la soirée d’hier !
– Pour info, c’est moi qui ai conduit… Toi, tu t’es mis du côté passager et tu tournais avec une assiette en carton !

Le taux de sang

Les perles : la justice

Le prévenu, poursuivi pour conduite en état d’ivresse :
– J’avais sept grammes d’alcool dans le sang, monsieur le président !
– Non, vous seriez mort depuis longtemps, lui réplique le magistrat, pédagogue.
L’accusé aurait mieux fait de dire combien de sang il avait dans l’alcool.

Comment reconnaît-on un gendarme ivre ?

dessin de Yelch sur les gendarmes alcooliques
Comment reconnaît-on un gendarme ivre ?

(caricature de gendarmes)