indiens

Le travail des réducteurs de têtes

Des réducteurs de têtes ont ouvert un stand au bord de la Transamazonienne. Sur leur étal, on peut voir :

Crâne d’autochtone – 10.000 reals
Crâne de touriste – 15.000 reals
Crâne de Reporter TV – 20.000 reals
Crâne de Diplomate – 50.000 reals
Crâne d’avocat – 100.000 reals

Un routier qui faisait un peu de lèche-vitrine s’enquiert du coût exorbitant de la réduction de tête d’avocat.

Le chasseur de tête lui répond :
« C’est pas parce que c’est difficile à trouver, mais il y a tellement de travail pour les nettoyer qu’on est obligé de les vendre plus cher. »

Publicité

La soirée exotique des deux Belges

C’est deux Belges qui viennent de prendre leur apéritif dans un bar. Ils décident d’aller ensuite manger au restaurant mais n’arrivent pas à choisir où.

L’un des deux propose :
« Si tu veux, j’te paye un resto indien ».

Le deuxième n’a pas l’air emballé. Pour le convaincre, le premier ajoute :
« Mais si, tu verras, c’est très très bien ! Et puis, moi, j’adore manger épicé ! »

Alors l’autre accepte :
« Oui, d’accord, mais il y a quand même deux inconvénients : Je ne sais pas faire deux choses en même temps et il va falloir trouver une table vachement près des toilettes ! »