La superstition de l’infidèle

Un homme et une femme sont en train de se payer du bon temps dans un appartement lorsque quelqu’un se met à tambouriner sauvagement à la porte.

La femme se redresse, terrifiée :
– Ciel ! Mon mari ! Vite, vite, sautes par la fenêtre !
– Mais enfin chérie, tu es folle ? On est au treizième étage !
– Hé Ho… C’est pas le moment d’être superstitieux, hein !

La maison close de New York

Trois célibataires français sont en vadrouille à New York. Ils ont tous les trois entendus parler d’un Immeuble ou l’on choisissait sa compagne de joie.

Le premier entre dans l’immeuble et va voir la réceptionniste :
– Bonjour madame, pour 50 $ qu’est-ce que je peux avoir ?
– Alors, 50 $… (elle feuillette son catalogue), et bien vous allez au 10ème étage.

15 minutes plus tard, le garçon sort de l’immeuble avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Les deux copains :
– Alors, alors, c’était bien ? Raconte un peu !
– Ho là là, les gars, j’ai eu une fille superbe, elle m’a mis une rondelle d’ananas autour du pénis, et elle l’a bouffée. C’était génial.

Alors le deuxième file à l’accueil :
– Bonjour madame, pour 100 $ qu’est-ce que je peux avoir ?
– Alors, 100 $… (elle feuillette son catalogue), et bien vous allez au 20ème étage.

30 minutes plus tard, le garçon sort de l’immeuble avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Les deux copains :
– Alors, alors, c’était bien ? Raconte un peu !
– Ho là là, les gars, j’ai eu deux filles superbes, elles m’ont mis deux rondelles d’ananas autour du pénis, et elles l’ont bouffée. C’était génial.

Le dernier copain va de ce pas à l’accueil. Même scénario. Une heure après le gars n’est toujours pas redescendue. Puis, un quart d’heure encore plus tard, on voit le gars sur une civière avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Les deux compères :
– Bah alors, qu’est-ce qui t’es arrivé ?
– Oh les gars, faut que je vous raconte. Je suis monté au 30ème étage, j’ai eu deux poulettes super canons, elles m’ont mis 2 rondelles d’ananas, de la chantilly, une cerise sur le dessus. Mais là, c’était trop appétissant, alors j’ai pas résisté, j’ai mordu dedans…

L’ascenseur de l’année

Petit problème de logique :

Dans un nouvel édifice, les propriétaires ont décidé de nommer les étages comme suit : Janvier pour le Rez-de-chaussée, Février pour le premier, Mars pour le second et ainsi de suite jusqu’à Décembre. Curieusement l’édifice de 12 étages compte 365 employés, dont 52 directeurs, assistés de 7 chefs de divisions.

Sachant tout cela, comment appellent-ils l’ascenseur ?

REPONSE :

Ils appuient sur le bouton.

Les maçons et la religieuse

Il y avait un immeuble en construction juste à côté d’un couvent de carmélites.

Une vieille religieuse avait remarqué au cours de ses promenades dans la cour du couvent, que le langage des ouvriers n’était pas vraiment châtié et qu’il se rapprochait même le plus souvent de l’ordurier.

Se disant qu’il lui suffirait de passer quelques temps avec eux pour corriger leurs habitudes, elle entreprit de les retrouver pour la pause déjeuner, elle prendrait alors son repas avec eux.

Aux environs de midi, elle approcha du groupe des maçons avec un grand sourire et leur dit :
« Est-ce que l’un de vous connaît Jésus ? »

Se regardant les uns les autres et s’interrogeant du regard, personne ne semblait connaître Jésus. Un des ouvriers cria alors en direction du groupe des charpentiers qui mangeait plus loin :
« Hé les gars, y a quelqu’un connaît un ‘Jésus’ ? »

Un des gars demande alors pourquoi. Et le maçon répond :
« Y’a sa femme qui est ici avec son déjeuner. »

La salope d’en face

Les perles : les voisins

Et pourquoi pas tout simplement supprimer le télescope du mari ?

mot d'une voisine dont le mari mate les autres femmes avec un télescope
La salope d’en face

« Hé stp je suis en face dans la tour. Mon mari a un télscope sur ta fentre. Aujourd’i tu a passé le balai en short et debarder. Allumeurse. Tu arrête ou sinon tu vaprendre chair… Salope. 1er invertisement ! Je rigle apls… »