La fratrie complexe

Les perles : la justice

L’expert psychologue à la barre de la cour d’assises : « Quand on est le troisième d’une fratrie, on a toujours du mal à se situer. » Effectivement, on ne sait pas trop si on est après le deuxième enfant ou avant le quatrième.

Madame l’Empereur…

Le corps médical a décidé de tester la théorie d’un éminent psychiatre selon laquelle en confrontant à huis clos deux malades mentaux qui se prennent pour le même personnage, on les amène tout naturellement à constater qu’ils ne peuvent être deux avec la même identité, et on obtient leur guérison. On choisit donc, dans un hôpital psychiatrique, deux malades qui se prennent tous les deux pour Napoléon, et on les enferme dans la même pièce avec de la nourriture et des boissons pour huit jours, sans aucune possibilité de contact avec l’extérieur. Une semaine plus tard, devant tout ce que la psychiatrie compte de sommités, on ouvre la porte. Le premier pensionnaire sort, toise longuement les médecins, et leur lance :
– Eh bien ? On ne salue plus son empereur ?

Silence. Les secondes s’écoulent, le second pensionnaire n’apparaît toujours pas. Chacun retient son souffle. Enfin, le premier se retourne vers la porte et crie :
– Alors ? Tu viens, Joséphine ?

Le témoin sans intérêt

Les perles : les assurances

« Comme suite à votre demande je vous indique ci-dessous l’identité du témoin, mais son témoignage ne nous sera d’aucun intérêt, puisqu’il a bien vu que c’est moi qui ai grillé le feu rouge et qu’il n’en démordra pas. »

Un problème d’identification

Les perles : les assurances

« Je n’ai pas relevé l’identité du témoin, mais je peux vous dire qu’il a une 304 bleue et qu’il habite Marseille. »

Menacé par courrier

Un type entre dans un commissariat :
– J’ai reçu des lettres de menaces !
– Avez-vous une idée de l’identité de leur auteur ?
– Oui… Elles viennent du percepteur !