histoire

Pan ! Pan !

Un scénariste propose un scénario à un producteur :
– Voilà, mon scénario fait 500 pages.
– C’est bien trop long !

Huit jours plus tard, le scénariste se présente à nouveau.
– Mon scénario a bien diminué, il ne fait plus que 100 pages.
– C’est encore trop long.

Une semaine après, une nouvelle rencontre a lieu.
– Voilà, mon scénario ne fait plus que deux pages.
– C’est un peu long. Résumez-moi l’histoire en deux mots.
– Pan ! Pan !
– Ah ! Enfin. Voilà un bon scénario.

Le père pervers

Un père demande à son petit garçon :
– Tu sais ce que ton frère a dit quand il a perdu sa virginité ?

Le petit garçon, gêné, répond :
– Papa, arrête…

Et le père :
– Exactement ! Il te l’a déjà raconté ?

C’est le mariage, mon vieux !

– Ce qui m’a souverainement déplu, raconte un homme à un ami, c’est que le soir de notre mariage, alors que j’emportais ma femme dans mes bras vers la chambre, pour notre nuit de noces, au passage, elle a branché la télé d’une main tandis que, de l’autre, elle agrippait son magazine pour voir les programmes de la soirée.