12 février 2019 – Agora vox

dessin d'actualité humoristique sur les ronds-points des gilets jaunes
12 février 2019 – Agora vox

Professeur : « Les citoyens d’Athènes se réunissaient sur l’Agora afin de délibérer… »
Élève : « C’est comme un rond point alors ? »
(caricature de cours d’éducation civique)

4 février 2019 – La question polonaise en 1945

dessin humoristique sur la conférence de Yalta en 1945
4 février 2019 – La question polonaise en 1945

Winston Churchill : « Et la Pologne ? »
Franklin D. Roosevelt : « Chi… Fou… Mi… »
Joseph Staline : « Les ciseaux découpent la feuille… »
(caricature de la conférence de Yalta)

Le vol des vêtements de Moïse

Le conflit israëlo-palestinien a motivé, une fois de plus, une réunion d’urgence à l’ONU.

La parole est donnée à l’ambassadeur Israëlien :
– Mesdames et messieurs, Avant de commencer mon discours, je voudrais narrer une vieille histoire… Lorsque Moïse conduisait les Hébreux hors d’Égypte, il dut traverser des déserts, et des prairies, et encore des déserts… Son peuple était éreinté et avait besoin d’eau. Alors Moïse frappa la roche d’une montagne de sa canne, et au bord de cette montagne apparut un bassin rempli d’une eau fraîche claire comme le cristal. Le peuple s’en réjouit et tous burent pour leur plus grande satisfaction. Moïse souhaita alors nettoyer son corps ; pour ce faire, il alla à l’autre bout du bassin, enleva tous ses vêtements et plongea dans les eaux fraîches de la mare. Quand Moïse sortit de l’eau, il se rendit compte que ses vêtements avaient été volés…

L’ambassadeur Israélien marque alors une pause, puis il reprend :
– Eh bien, j’ai toutes les raisons de croire que ce sont les Palestiniens qui avaient volé ses vêtements !

L’ambassadeur Palestinien manque de s’étouffer en entendant cette accusation. Il saute alors de son siège et crie :
– C’est un mensonge. Tout le monde sait qu’il n’y avait pas de Palestiniens à cette époque !!!

Alors l’ambassadeur d’Israël reprend :
– Et avec cela à l’esprit, laissez-moi maintenant commencer mon discours…

La bataille de Zama

Le professeur d’histoire est en train de décrire à ses élèves la bataille de Zama entre Romains et Phéniciens : « Les romains éreintés, à demi vaincus après le dur engagement se replièrent… »

À ce moment Toto lève le doigt :
– Oui, Toto ?
– Monsieur, c’est normal qu’ils se soient repliés, avec dix culs seulement, on ne peut pas aller bien loin !

Pas plus que d’habitude

Les perles : les assurances

« Je suis étonné que l’on me cherche tant d’histoires sous prétexte que mon taux d’alcoolémie était positif, alors qu’au moment de l’accident, je n’avais pas bu davantage que les autres jours. »