Le harcèlement scolaire

Les perles : Les parents d’élèves

« Si vous continuez à harcelez mon fils, j’irai expliquer au ministre de la culture qui vous êtes vraiment ! »

Le malotru marseillais

Nous sommes à Marseille en plein mois d’août. Le bus est bondé, plein de touristes et de locaux.
Là, coincée parmi les autres passagers, une pin-up anglaise maquillée à outrance et habillée raz-la touffe attire l’attention d’un type du pays.

La moiteur de l’été aidant, le marseillais ne peut s’empêcher de masser le postérieur de la touriste d’outre-manche.

Tout d’un coup, celle-ci se retourne et flanque un soufflet magistral au tripoteur :
– Malotru ! (à prononcer avé l’accent anglais)

Et notre marseillais tout penaud :
– Ah pardon ! Je savais pas…

Enfant de star

Un producteur dit à une jeune starlette :
– Si tu écoutes bien et fais tout ce que je te dis, nous aurons tous les deux un Oscar !
– Et si c’est une fille, comment l’appellerons-nous ?

Un petit harceleur sexuel

Une jeune secrétaire est en train de faire des photocopies au bureau lorsqu’un de ses collègues de travail lui dit : « Hmmm, tes cheveux sentent drôlement bon ! »

Aussitôt, la secrétaire va voir son chef et se plaint auprès de lui d’avoir été victime de harcèlement sexuel !
– Comment ça ? demande le patron.
– Il m’a dit que mes cheveux sentaient drôlement bon…, répond la fille.
– Et alors ? s’étonne le chef, j’aurais plutôt pensé que c’était le genre de compliment qui vous aurait fait plaisir !
– Mais patron, reprend la fille, c’est un nain…