La chasse aux bisons

Deux chasseurs ont pris un guide indien pour chasser le bison dans la prairie. A un moment, l’Indien s’agenouille, colle son oreille au sol, puis se relève en disant :
– Bison pas loin. Passé ici, il y a peu de temps…
– Vous êtes formidable ! dit un chasseur. Comment faites-vous pour le savoir ?
– Moi, avoir mis oreille dans crotte de bison.

Le chien guide

dessin de Cops sur les chiens guides
Le chien guide

Chien guide : « Et, ici, vous pouvez admirer une sculpture moderne datant du début du siècle dernier… »

Le guide de la survie dans un bar

Symptôme : Pieds froids et humides.
Cause : Verre renversé
Solution : Tourner le verre jusqu’à ce que le côté ouvert soit orienté vers le plafond.

Symptôme : Bière bizarrement incolore et sans saveur.
Cause : Verre vide.
Solution : Trouver quelqu’un pour vous en payer un autre.

Symptôme : Mur opposé recouvert de tubes au néon.
Cause : Vous êtes tombé sur le dos.
Solution : Raccrochez-vous au bar.

Symptôme : Bouche pleine de mégots.
Cause : Vous êtes tombé sur le dos.
Solution : Raccrochez-vous au bar.

Symptôme : Bière sans goût, le devant de votre chemise est mouillé.
Cause : Bouche non ouverte, ou verre pas porté du bon côté du visage.
Solution : Aller aux toilettes, faire des exercices devant le miroir.

Symptôme : Pieds chauds et mouillés.
Cause : Perte de contrôle de votre système d’évacuation.
Solution : Aller jusqu’au chien le plus proche, se plaindre de son dressage.

Symptôme : Le sol est flou.
Cause : Vous regardez À travers le fond de votre verre vide.
Solution : Trouvez quelqu’un pour vous payer une autre bière.

Symptôme : Le sol tremble.
Cause : Vous êtes portés par d’autres.
Solution : Découvrir si on vous emmène vers un autre bar.

La correction du langage

Note de service – À l’intention de tous les employés

Chers employés,

Il a été apporté à l’attention de la direction que quelques individus dans la société emploient un langage familier voire outrancier au cours de conversations normales avec leurs collaborateurs.

Certains employés se sont plaints de telles attitudes, et ce genre d’excès de langage ne sera plus toléré.

Cependant, nous comprenons l’importance et la difficulté d’exprimer correctement ses sentiments en communiquant avec des collaborateurs.

C’est pourquoi une liste de « DITES PLUTÔT » vous est fournie ci-dessous.

En utilisant ces nouvelles expressions, l’échange d’idées et d’information devrait pouvoir continuer de façon efficace, sans risque d’offenser les employés les plus sensibles.

DITES PLUTÔT : « Peut-être devrais-je travailler plus tard que d’habitude. »
À LA PLACE DE : « Quand veux-tu que je finisse ton p… de boulot ? »

DITES PLUTÔT : « C’est impossible. »
À LA PLACE DE : « Mon c…! »

DITES PLUTÔT : « Vraiment ? »
À LA PLACE DE : « Tu te fous de ma gueule ! »

DITES PLUTÔT : « Peut-être vous devriez vérifier auprès de.. »
À LA PLACE DE : « Va dire ça à quelqu’un qui en a quelque chose à f… »

DITES PLUTÔT : « Je n’ai pas été impliqué dans le projet. »
À LA PLACE DE : « J’en ai rien à b… C’est pas mon problème. »

DITES PLUTÔT : « C’est intéressant. »
À LA PLACE DE : « Et alors? Rien à f… ! »

DITES PLUTÔT : « Je ne suis pas sûr que ça peut fonctionner. »
À LA PLACE DE : « Cette sombre merde ne marchera jamais. »

DITES PLUTÔT : « J’essaierai d’inclure ça dans mon planning. »
À LA PLACE DE : « Nom de D… Pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt ? »

DITES PLUTÔT : « Il n’est pas bien réveillé ce matin. »
À LA PLACE DE : « Il a la tête dans le cul. »

DITES PLUTÔT : « Je vous demande pardon, monsieur ? »
À LA PLACE DE : « Va mourir. »

DITES PLUTÔT : « Cet appareil ne vous a pas satisfait ?
À LA PLACE DE : « C’est tant pis pour ta g… »

DITES PLUTÔT : « Je suis un peu surchargé à l’heure actuelle. »
À LA PLACE DE : « M’en branle. j’ai fini ma journée »

DITES PLUTÔT : « Je ne pense pas que vous comprenez. »
À LA PLACE DE : « Tu peux te le carrer dans le c… »

DITES PLUTÔT : « J’aime les challenges. »
À LA PLACE DE : « Ce boulot me fait c… »

DITES PLUTÔT : « Vous voulez que je m’en occupe ? »
À LA PLACE DE : « Va faire faire tes m… à un stagiaire. »

DITES PLUTÔT : « Je vois. »
À LA PLACE DE : « Va te faire f… »

DITES PLUTÔT : « Il est quelque peu insensible. »
À LA PLACE DE : « C’est une tête de nœud. »

DITES PLUTÔT : « C’est une battante un peu agressive. »
À LA PLACE DE : « C’est une vraie chienne. »

DITES PLUTÔT : « Je pense que vous devriez plus utiliser les formations. »
À LA PLACE DE : « Vous ne savez même pas ce que vous êtes en train de faire. »