garçon d’ascenseur

Les garçons d’ascenseur

Maurice Biraud s’était penché sur le sort des malheureux garçons d’ascenseur :
Le drame, pour eux, affirmait-il, n’est pas, comme on pourrait le croire, que dans leur vie, il y ait des hauts et des bas. C’est qu’ils n’arrivent jamais à savoir la fin des bonnes histoires qu’ils entendent toute la journée.

Le petit Spirou

Le médecin demande à son patient :
– Alors, qu’est ce qui ne va pas ?
– Eh bien, docteur, ma santé à des hauts et des bas.
– Je vois. Quel métier faites-vous ?
– Je suis garçon d’ascenseur.