Pendu dans son garage

Les perles : la police

Coup de frayeur pour un chauffeur routier circulant sur la RN 4 qui, alors qu’il traverse, au volant de son 38 tonnes, une agglomération, aperçoit un homme pendu au fond de l’atelier d’un garagiste.

N’ayant ni la berlue, ni bu un coup de trop, il bondit sur son portable et alerte les secours, les gendarmes appellent le garagiste qu’ils connaissent bien. Y a-t-il bien un pendu chez lui ? Oui, rétorque sérieusement le garagiste, ajoutant qu’il vient de se marier récemment ! les gendarmes sont interloqués par cette réponse.

En fait de pendu, il s’agit d’un mannequin qui lui a été offert lors de ses noces et qu’il a cru bon d’accrocher au fond de son atelier en signe de porte-bonheur. A défaut de pendre la crémaillère !

L’âge du garagiste

À l’enterrement d’un garagiste, un fidèle client murmure :
– 99 ans… c’est un bel âge pour mourir.

Son voisin intervient :
– Mais non, il n’avait que 60 ans !
– Pourtant… Si on additionne toutes les heures facturées…

La lingerie illustrée

La science-délire : la lingerie

Dans les magasins de lingerie, on ne voit pas de calendriers avec des photos de garage.

La voiture d’occasion des deux blondes

Deux vieilles filles blondes se cherchent une voiture d’occasion. Finalement, elles trouvent une bonne affaire, payent et vont s’asseoir dedans.

Au bout de vingt minutes, le vendeur voit les deux filles encore assises dans la voiture qui n’a pas encore bougée.
– Mes demoiselles, est-ce que vous regrettez votre achat ?
– Oh non, non !
– Alors pourquoi ne partez-vous pas ?
– C’est parce qu’on a entendu dire que lorsqu’on achète une voiture d’occasion, on se fait toujours baiser. Alors on attend !

La nuit de baise gratuite

C’est un gars qui roule sur une nationale et qui remarque un panneau publicitaire disant :
« Faites le plein chez BP et tentez votre chance à notre grand jeu Une nuit de luxure gratuite avec un chippendale ou une spice girl »

Le gars n’étant qu’un homme après tout, il s’arrête à la station BP la plus proche et fait le plein. Au moment de payer, le pompiste lui dit :
« Pour participer à notre grand jeu Nuit de luxure gratuite, choisissez un chiffre entre 1 et 9. Si le nombre que vous avez choisi est le même que celui tiré au hasard par l’ordinateur, c’est bon ».

Le gars répond :
« 3 »

Le pompiste :
« Ah dommage. L’ordinateur avait choisi pour vous le 7 »

Alors le gars roule beaucoup et fait toujours le plein dans la même station BP dans l’espoir de passer une nuit avec une spice girl… Mais rien n’y fait : Toutes les tentatives échouent lamentablement.

Un beau jour, au bout d’une année d’essais infructueux, il engueule le pompiste :
« Ce jeu est truqué : Je n’ai jamais pu obtenir ma séance de baise gratuite ! »

Et le pompiste de répondre :
« Oh je peux vous assurer que le jeu n’est pas truqué. Vous n’avez qu’à demander à votre femme : Elle a déjà gagné trois fois ! »