L’accident du Front National

Au retour d’une réunion du front national, deux sympathisants qui avaient un peu arrosé l’événement, percutent avec leur 4×4 la Clio de trois Maghrébins. Le choc est terrible. Les deux frontistes, quoique secoués, s’en sortent sans une égratignure. Ils s’extirpent de leur engin pour constater les dégâts.

Sous la violence de l’impact, un des Maghrébins a été éjecté. Il gît sur le sol dans une mare de sang. Le pauvre est mourant. Le conducteur du 4×4 sort alors son pistolet et pointe son arme vers le blessé :
– Je dois l’abattre, dit-il, C’est un être humain qui souffre…

Il descend le pauvre homme sans sourciller et ouvre ensuite la portière de la Clio. Le passager de la voiture tombe comme une masse à ses pieds. Lui aussi est agonisant. Pâle comme la mort, il doit souffrir d’une hémorragie interne. Le frontiste lève son arme et à nouveau il dit :
– Cet homme doit souffrir et n’a plus aucune chance de survivre. Je dois l’achever pour son bien…

Il tire alors deux coups dans le corps du pauvre gars. Aussitôt après, il entend alors une voix tremblotante de terreur qui provient de l’arrière de la voiture :
– Pitié, pitié ne tirez pas. Je vais bien, vous voyez je n’ai rien !

Alors l’extrémiste pointe son revolver vers le troisième Maghrébin sur le siège arrière de la voiture et il dit :
– C’est un être humain qui souffre et qui, de plus, est un sacré menteur…

22 avril 2018 – Merci pour ce moment !

Un anniversaire qu’on a oublié de fêter (seize ans, déjà…)

dessin d'actualité humoristique commémorant le seizième anniversaire de la mort de la gauche
22 avril 2018 – Merci pour ce moment !

Jean-Marie Le Pen : « Happy Birthday »
Marianne : « Je peux sortir de table ? »
(caricature de Jean-Marie Le Pen et Marianne)

13 mars 2018 – Rupture au FN : naissance du Rassemblement National

Marine veut du sang neuf pour faire oublier le FN.

dessin humoristique de Marine Le Pen accouchant d'un nouveau parti
13 mars 2018 – Rupture au FN : naissance du Rassemblement National

Marine Le Pen : « Merde, il ressemble à son Papy. »
(caricature de Marine Le Pen)

Nouveau look pour même parti ou comment faire du neuf avec du vieux ? Le « Rassemblement National » de Marine Le Pen sent déjà le formol et le déjà-vu sur la scène politique française. Ce nom serait même la propriété d’une autre association politique qui ne semble pas prête à céder sa marque au FN…

La nouvelle base sur laquelle Marine voulait déployer son parti est déjà moisie et engluée dans une bataille juridique qu’elle aurait pu éviter si l’amateurisme ne s’était pas invité dans la recherche de ce nouveau nom. Alors pourquoi une telle approximation dans ce changement que plus de la moitié des militants attendaient avec impatience ?

Marine a voulu couper le cordon avec son père Jean-Marie Le Pen, le dieu-créateur du parti, pour continuer sur sa lancée de dédiabolisation du FN. Mais là où elle se trompe, c’est de croire que ce changement de nom pourrait faire oublier la symbolique d’extrême-droite néo-nazie associée à son mouvement.

Contre l’immigration, contre l’islam et contre l’Europe… de ce côté-là, que les militants se rassurent, rien ne changera.

Duf

12 mars 2018 – Rassemblement National

« Rassemblement National » : la proposition de Marine Le Pen contestée.

dessin humoristique de Marine Le Pen proposant un nouveau nom pour son parti
12 mars 2018 – Rassemblement National

Marine Le Pen : « « Ramassis national », alors ? »
(caricature de Marine Le Pen)

11 mars 2018 – Le nom de la chose

Nouveau nom : douloureux Pen Storming au F.N.

dessin humoristique de Marine Le Pen réfléchissant au nouveau nom du Front National
11 mars 2018 – Le nom de la chose

Marine Le Pen : « Le kampf national ? Non… Pen capitale ? Non plus… Groupe des Gardiens de la Nation ? … non… ça fait gégène… »
(caricature de Marine Le Pen)