Le secret de la forme

Deux petits vieux se balancent dans leur chaise et discutent de leur jeunesse. Le premier dit :
– Quel est votre secret pour être aussi en forme aujourd’hui ?
– J’ai jamais fumé, j’ai jamais pris une goutte d’alcool et j’ai toujours limité mes fréquentations. En plus j’ai toujours fait attention à mon alimentation et je vais fêter mes 90 ans ce printemps. Et vous, quel est votre secret pour être aussi en forme que moi ?
– Oh … moi, j’ai fumé toute ma vie plus de 3 paquets de cigarettes par jour et j’ai fait des orgies phénoménales toutes les nuits et en plus mon alimentation s’est toujours résumée à des frites et du coca.
– Wow, c’est surprenant que vous soyez encore en vie, mais quel âge avez-vous ?
– Ce printemps, je fêterai mes 35 ans !

Le monopole de la banque Rothschild

Un juif immigre à New-York et s’installe à Manhattan à côté de la banque Rothschild. Besogneux et bon commerçant, il confectionne des cornets de frites, et sa petite boutique prospère gentiment.

Ses amis, naturellement se rappellent à son bon souvenir, et l’un d’eux lui demande :
– Je sais que tes affaires marchent bien, cela ne te gênerait certainement pas de me prêter un peu d’argent, mes affaires ne vont pas très bien.

Et le petit commerçant répond :
– Ah là là, mais je ne peux pas, j’aurais bien voulu mais… Vois-tu, je vais te faire une confidence, lorsque je me suis installé ici, j’ai passé un accord avec Rothschild : je ne fais pas de prêt, et eux ne vendent pas de frites.

Le bonbon dans la bouche

Un petit garçon de cinq ans et sa mère vont au McDonald’s. Le petit garçon regarde la caissière et lui dit :
– Suce ma quéquette, j’ai une grande bite…

La caissière embarrassée regarde la mère du petit garçon. Le p’tit remets ça :
– Suce ma quéquette, j’ai une grande bite…

Mais cette fois-ci la mère du garçon intervient :
– Enlève ton bonbon de la bouche quand tu parles !

Le petit garçon :
– Six Mc Nuggets et une grande frite…

L’attaque du château belge

Au Moyen-Age, de preux chevaliers français attaquent un château-fort belge. Les défenseurs de la forteresse crient :
– Vite ! Qu’on apporte de l’huile bouillante !

A ce moment, des cuisines du château belge, une voix proteste :
– Oui, oui, un moment ! Attendez au moins qu’on enlève les frites !