Les relations entre Juges et avocats

Alors qu’il se baladait dans les couloirs du palais de justice, un garnement entre dans une salle d’audience vide. Il repère tout de suite une serviette en cuir, du genre de celles qu’utilisent les avocats pour transporter leurs dossiers. Le sacripant s’en empare et quitte la salle par l’autre porte, celle qui donne sur le bureau du juge… Et qui voit-il dans ce bureau ? Le Juge…
– Tiens mon garçon, tu tombes bien : est-ce que tu connais l’épicerie devant le palais de justice ?
– Oui monsieur le Juge.
– Très bien. Alors je veux que tu ailles dans cette épicerie et que tu me voles une bouteille de whisky ! Il y aura 5 euros pour toi.

Le garçon va dans le magasin en face et dès que l’épicier tourne le dos, il s’empare d’une bouteille de scotch qu’il planque dans sa serviette. Il apporte ensuite la bouteille au juge qui lui donne les cinq euros en disant :
– C’est très bien. Ça te dirait de gagner 20 euros maintenant ?
– Oui m’sieur l’Juge.
– Dans ce cas, tu vas aller chez l’entrepreneur de travaux publics au coin de la rue. Il te remettra une pochette cartonnée. Ramène-la-moi.

Le gosse revient avec une enveloppe remplie de billets. Le Juge lui donne alors 20 euros en disant :
– Excellent travail petit. Maintenant viens ici, baisse ma braguette et…

Alors le gosse lui dit :
– Hé, une minute m’sieur l’Juge. Je suis pas vraiment avocat. J’ai juste volé cette mallette dans la salle d’audience !

Rate this post

7 novembre 2017 – Les milliards de Gérard Longuet

Y’a un moment qu’on n’avait plus de nouvelles de lui… ça commençait à être longuet… Le Gérard du même nom justifie l’évasion fiscale.

Gérard Longuet : « Les milliards qui ne viennent pas dans les caisses de l’Etat, c’est tant mieux car l’Etat le gaspille »

dessin humoristique de Gérard Longuet qui tente de justifier l'évasion fiscale
7-novembre-2017-les-milliards-de-gerard-longuet

« Et bien sûr, sans ces gaspillages… les sénateurs pourraient être un peu mieux payés… »
(caricature de Gérard Longuet)

Rate this post

12 octobre 2017 – Harcèlement à Insoumiwood

Raquel Chouette témoigne : harcèlement insoutenable à Insoumiwood.

Dessin de Raquel Garrido en robe d'avocat qui se fait mordre par le canard enchainé
12 octobre 2017 – Harcèlement à Insoumiwood

 

(caricature de Raquel Garrido)

Rate this post

La culpabilité fiscale

– Mademoiselle, dit un petit commerçant à sa secrétaire, monsieur l’inspecteur des impôts, ici présent, après avoir terminé son contrôle fiscal, me prie de bien vouloir l’accompagner jusqu’à son bureau. Inutile de vous dire que je suis innocent. Mais, à tout hasard, prenez la précaution d’annuler tous mes rendez-vous pour les trois ans à venir.

Rate this post

La poigne du barman et le concours du jus de citron

Dans ce bar, le barman est réputé avoir une poigne terrible. À tel point qu’un concours permanent est ouvert dont le prix est quand même de 1000 euros.

Le concours consiste en ceci : Le barman presse dans sa main un citron en faisant couler le jus dans un verre. Si quelqu’un est capable de faire donner une goutte de plus au citron après le barman, alors il gagne les 1000 euros ! Tout le monde des gros bras (les forts des halles, les dockers et autres haltérophiles) s’est essayé à ce petit jeu, mais personne n’a encore gagné.

Un beau jour, un petit bonhomme, tout mince, tout fragile, avec des lunettes aux verres épais d’un centimètre se présente au barman et lui dit :
– J’aimerai tenter ma chance au concours !

Après que les rires se soient tus, le barman dit « d’accord », il attrape un citron et le presse complètement. Ensuite, il tend les restes du citron au petit bonhomme.

La foule qui regarde la scène pousse un « Ohhh » d’étonnement lorsqu’elle voit une puis deux puis trois puis… six gouttes tomber du citron pourtant sec !

Après que la foule l’ait acclamé comme il se doit, le barman sort euros francs de sa caisse et demande au petit bonhomme :
– Et qu’est-ce que vous faites comme métier ? Bûcheron ou quelque chose comme ça ?

Et le petit bonhomme répond :
– Non, non… Je suis contrôleur aux impôts.

Srul un inspecteur des impôts est capable de nous pressurer autant
La poigne du barman et le concours du jus de citron
Rate this post