La maison close de New York

Trois célibataires français sont en vadrouille à New York. Ils ont tous les trois entendus parler d’un Immeuble ou l’on choisissait sa compagne de joie.

Le premier entre dans l’immeuble et va voir la réceptionniste :
– Bonjour madame, pour 50 $ qu’est-ce que je peux avoir ?
– Alors, 50 $… (elle feuillette son catalogue), et bien vous allez au 10ème étage.

15 minutes plus tard, le garçon sort de l’immeuble avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Les deux copains :
– Alors, alors, c’était bien ? Raconte un peu !
– Ho là là, les gars, j’ai eu une fille superbe, elle m’a mis une rondelle d’ananas autour du pénis, et elle l’a bouffée. C’était génial.

Alors le deuxième file à l’accueil :
– Bonjour madame, pour 100 $ qu’est-ce que je peux avoir ?
– Alors, 100 $… (elle feuillette son catalogue), et bien vous allez au 20ème étage.

30 minutes plus tard, le garçon sort de l’immeuble avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Les deux copains :
– Alors, alors, c’était bien ? Raconte un peu !
– Ho là là, les gars, j’ai eu deux filles superbes, elles m’ont mis deux rondelles d’ananas autour du pénis, et elles l’ont bouffée. C’était génial.

Le dernier copain va de ce pas à l’accueil. Même scénario. Une heure après le gars n’est toujours pas redescendue. Puis, un quart d’heure encore plus tard, on voit le gars sur une civière avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Les deux compères :
– Bah alors, qu’est-ce qui t’es arrivé ?
– Oh les gars, faut que je vous raconte. Je suis monté au 30ème étage, j’ai eu deux poulettes super canons, elles m’ont mis 2 rondelles d’ananas, de la chantilly, une cerise sur le dessus. Mais là, c’était trop appétissant, alors j’ai pas résisté, j’ai mordu dedans…

Le premier avril en France

PREMIER AVRIL :

Seul jour de l’année en France où les lecteurs ont une lecture critique des articles pour déterminer s’ils sont vrais ou non

Y‘a bon racisme, hein ?

Dans un banquet qui réunit des officiels français et africains, un jeune diplomate de l’Hexagone dit, pour meubler la conversation, à son collègue noir :
– Y’a bon miam-miam, hein ?

Pas de réaction. À la fin du repas, ce diplomate noir se lève pour prendre la parole et fait un discours époustouflant dans un français remarquable.

Quand il a terminé, il se rassied et dit au Français :
– Y’a bon bla-bla, hein ?

1er juin 2016 – Son of globish

Macron, le Superdupont français contre l’impérialisme.

dessin d'actualité montrant Emmanuel Macron en Superdupont contre Donald Trump
1er juin 2016 – Son of globish

Emmanuel Macron : « Misteur Treumpe, you are not délichious ! »
(caricature d’Emmanuel Macron en Superdupont)

Je serais Donald Trump, je tremblerais. La riposte de l’Europe va être terrible…

Ou pas.