Saint-Pierre et le pédé

Au Paradis, ça dépend des jours et des arrivages, des fois, il y a une longue file d’attente. Un jour Saint-Pierre arrive et dit :
– Bon, pour accélérer les formalités d’inscription, je vais vous poser quelques questions ! Et pour commencer, vous allez me dire la profession que vous exerciez sur terre de votre vivant. Monsieur, là, vous faisiez quoi, par exemple ? – Moi ? J’étais boulanger !
– C’est très bien, boulanger. Je note. Et vous ?
– Moi, j’étais peintre en bâtiment.
– Et vous, vous faisiez quoi ?
– Moi j’étais représentant, représentant en tricots de corps. Ceux qui collent si bien à la poitrine que tu ne peux plus les arracher. Une fois que tu les as, tu meurs avec ! La preuve, regardez, j’ai toujours le mien…
– Ça va, monsieur, je vous en prie, pas la peine de vous déshabiller… Et vous, qu’est-ce que vous faisiez ?
– Ben voilà.., euh…
– Bon, écoutez, décidez-vous: on va pas y passer la journée ! Alors vous faisiez quoi, sur terre ?
– Ben j’étais pédé !
– C’est un métier, ça ?
– Ben oui, j’étais pédé.
– Ah bon, et vous ne faisiez rien d’autre dans la vie ? Non ? Bon, attendez une seconde, je vais me renseigner…

Saint Pierre entre dans le Paradis et demande à la foule :
– Excusez-moi d’interrompre la récré ! Pédé, ça correspond à quoi ? Qu’est-ce que c’est ?

Et là, il y a Vercingétorix qui s’avance et qui répond :
– Faites gaffe ! Faites gaffe, c’est encore un truc pour emmerder la gaule !

Rate this post

Du français au menu

Dans la forêt vierge d’Afrique centrale, un explorateur belge arrive dans une vaste clairière au centre de laquelle se dresse une hutte au toit de chaume, surmontée d’une enseigne « LA COURTE PAILLE », RESTAURANT CANNIBALE. Intrigué, il s’approche et détaille le menu, affiché à l’entrée…
Le Hollandais, la portion, 20 euros ; l’Italien, la portion, 20 euros, l’Allemand, la portion, 20 euros, le Belge, la portion, 20 euros, etc…..et pour terminer, le français, la portion, 100 euros !

A ce moment apparaît le Chef, en tablier blanc et toque de cuisinier.

L’explorateur s’adresse à lui et demande :
« Pourriez-vous m’expliquer ? Vous avez de la chair humaine de toutes les nationalités, au prix unique de 20 euros, et le français, vous le comptez 100 euros. Pourquoi une telle différence ? »

Le chef-coq lève les yeux au ciel et dit :
« Ah Monsieur, si vous saviez le temps qu’on passe à les nettoyer ! »

Rate this post

Sauvés par le sexe

C’est trois occidentaux au temps où ils allaient en Afrique pour soi-disant apporter LA CIVILISATION. Il y avait un français, un anglais et un espagnol.

Leur expédition tomba sur une tribu cannibale et le chef de la tribu leur donna une chance de ne pas être bouffés à condition qu’à tous les trois la somme des tailles de leurs sexes fassent au moins 20 cm. L’espagnol sort son sexe, après mesure il fait 8 cm.

A son tour l’anglais fait 7 cm.

En dernier lieu le français sort sa queue et ô stupeur il réussi à faire 5 cm et donc nos vaillants explorateurs sont sauvés.

Et là le français tout content se retourne vers ses collègues et leur dit :
« Putain heureusement que j’ai eu une érection sinon on y serait tous passés ! »

Rate this post