La paranoïa de Jean-Claude Van Damme

Les perles : les célébrités

« Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S’il y a quatre personnes autour de toi et qu’elles te semblent normales, c’est pas bon ! »

Jean-Claude Van Damme

Rate this post

Une noyade par pendaison

Robert et Sébastien sont deux malades mentaux qui résident dans un hôpital psychiatrique. Un beau jour où ils passaient près de la piscine de l’hôpital, Robert plonge soudainement à l’eau et coule à pic.

Sébastien saute à son tour et va chercher Robert au fond pour le ramener à la surface.

Quand le directeur de l’hôpital a appris l’acte héroïque de Sébastien, il a immédiatement ordonné de le laisser sortir de l’hôpital parce qu’il le jugeait être mentalement stable à cause de cet acte de bravoure.

Le Directeur va rencontrer Sébastien pour lui apprendre la nouvelle, il lui dit :
« Sébastien, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t’apprendre ! La bonne, c’est que nous te laissons sortir de l’hôpital parce que tu as été capable d’accomplir un acte de bravoure en sauvant la vie d’une autre personne. Je crois que tu as retrouve ton équilibre mental. La mauvaise, c’est que Robert s’est pendu dans la salle de bain, avec la ceinture de sa robe de chambre ! »

Et Sébastien de répondre au Directeur :
– Il ne s’est pas pendu, c’est moi qui l’ai accroché là pour qu’il sèche…

Rate this post