La loi du nombre

Le jour de la fête des mères, les jumeaux Éric et Patrick rentrent de l’école et s’écrient en direction de la cuisine où travaille leur mère :
– Tu sais, maman, on a voté en classe pour savoir lequel de nous avait la plus jolie maman ! C’est toi qui a gagné !

Maman, flattée, a les larmes aux yeux. Soudain, Patrick précise :
– Tu comprends, chacun a voté pour sa mère. Comme nous on est deux, tu as eu deux voix !

Un dragueur de qualités

Une nana, un mec :
– Selon toi, c’est quoi mes qualités ?
– Tu es jolie, mignonne, attachante, adorable, belle, intelligente, raffinée, désirable…
– C’est vrai, tu penses tout ça de moi ?
– Ben oui !
– Et toi, c’est quoi tes qualités ?
– Je suis un formidable menteur.

Le blâme libre

« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. »

Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais