Les goûts des souris

Deux petites souris dévorent les pellicules d’un film. L’une demande à l’autre :
– Alors, comment tu trouves ?
– Bof ! J’ai préféré le livre.

Il savait pour le Titanic

Mon grand-père avait prévenu tout le monde que le Titanic allait couler. Il le savait. Il l’a répété maintes fois. Puis il s’est fait virer de la salle de cinéma…

Le mépris du vison

S’adressant à la vedette féminine du film, le metteur en scène s’écrie :
– Mais non ! Mais non ! Votre jeu est très mauvais ! Il faut que votre regard exprime tout à la fois mépris et méchanceté. Du venin ! Faites donc comme si, voyant à l’instant votre plus grande ennemie avec son nouveau manteau de vison, vous disiez, méchante et méprisante : « Peuh ! Du lapin ! »

La reconnaissance de l’acteur

Un acteur de cinéma très connu, sortant des studios, croise une jeune inconnue, une admiratrice, qui le regarde fixement.

Machinalement, par réflexe professionnel, il lui sourit. Alors la petite, ravie, souffle à l’amie qui l’accompagne :
– Il est extraordinaire ! Je l’ai vu dans tellement de films, que, maintenant, il me reconnaît !