La vie de fée

La vie d’une fille se résume à un conte de fée : Fée la vaisselle, fée le ménage, fée à manger, fée le linge, fée lation, fée pas chier !

Rate this post

Plus vierge à 10 ans

Une famille est en train de déjeuner. La petite fille de 10 ans ne mange pas beaucoup, pique du nez dans son assiette…

Au bout d’un moment, elle dit : « J’ai quelque chose à vous annoncer ».

Le silence se fait et tous écoutent :
« Je ne suis plus vierge », et elle se met à pleurer.

De nouveau un long silence… et puis… Le père s’adresse à sa femme :
« C’est de ta faute, toujours habillée et maquillée comme une pute, tu crois que tu es un exemple pour ta fille ? Toujours à te vautrer sur le canapé, la touffe à l’air… C’est lamentable, c’est comme ça que les problèmes arrivent. »

A son tour, la femme s’adresse à son mari :
« Et toi, tu crois que tu es un exemple ? A gaspiller ta paye avec des pétasses qui viennent parfois te raccompagner jusque devant la maison, tu crois que tu es un exemple pour ta fille de 10 ans ? »

Et le père de continuer :
« Et sa grande sœur, cette bonne à rien, avec son copain chevelu et drogué, toujours en train de se tripoter et de se sauter dans tous les recoins de la maison, tu crois que c’est un exemple… ? »

Et ça continue comme ça…

La grand-mère prend sa petite fille par les épaules pour la consoler et lui demande :
« Alors ma petite fille, comment cela est-il arrivé ? »

Et la petite de répondre en étouffant ses sanglots :
« Le curé a choisi une autre fille pour faire la Vierge dans la Crèche de Noël. »

Rate this post

Le gaspillage du football

Les perles : le sport

« J’ai dépensé beaucoup d’argent dans la boisson, les filles et les voitures de luxe. Et le reste, je l’ai gaspillé. »

(George Best, footballeur nord-irlandais aujourd’hui décédé)

Rate this post

Le prout de la petite fille

Un petit garçon et une petite fille, âgés tous deux de cinq ans, jouent dans le bac à sable d’un terrain de jeu.

Sans prévenir, le petit garçon lâche un pet bien explosif, entraînant une projection de sable entre ses jambes.

La petite fille remarque l’effet produit et couine de rire :
– Comment tu fais ça, demande-t-elle.
– Facile, rigole le petit garçon, J’ai juste fait un prout.
– Est-ce que je peux essayer moi aussi ? demande-t-elle.
– Bien sûr, dit-il, n’importe qui peut le faire.

Et c’est comme ça que la petite fille commence à se concentrer, se crisper, grogner, jusqu’à ce que, soudainement, une explosion terrible fasse s’abattre en même temps les quatre côtés du bac à sable, envoyant tout le sable se répandre au dehors.

Le petit garçon sous l’effet de l’explosion roule en arrière et retombe les quatre fers en l’air.

Quand il se remet debout, il voit que sa petite copine de jeu est allongée sur le dos, les jambes écartées, sans connaissance. Alors, il s’approche d’elle et soulève prudemment sa petite jupe… et là il s’écrie :
– C’est bien ce que je pensais : double échappement !

Rate this post