fete

Logique enfantine

Une petite fille dit à sa maman :
– Pour ma fête, je voudrais une poupée.
– Voyons, ma chérie, objecte la mère, celle que tu as est encore en très bon état.
– Et alors ! Moi aussi, j’étais en bon état l’année dernière. Pourtant ça ne t’a pas empêchée de commander une petite sœur.

Les rappels de Noël

« Noël sert à rappeler à ceux qui sont seuls, qu’ils sont seuls, à ceux qui n’ont pas d’argent, qu’ils n’ont pas d’argent et à ceux qui ont une famille de merde, qu’ils ont une famille de merde. »

Charles Bukowski

Pas si bête ces gosses

Le jeune Lucas demande à sa mère :
– Tu savais que le Père Noël enlevait ses bottes quand il entre chez quelqu’un ?
– Comment sais-tu ça ? s’enquiert la mère.
– Quand il est venu nous apporter les cadeaux pendant que papa était parti, il lui avait emprunté ses chaussons, je les ai reconnus.

Demi petit frère

La petite Élodie est en train de lire le journal et elle s’intéresse à peu près à tout, surtout depuis qu’elle sait lire. Soudain, elle tombe en arrêt devant une annonce en grosses lettres et s’écrie :
– Dis, maman, tu as vu ? On annonce une grande fête ! Et il y a écrit : « Enfants : Prix réduits ».
– Et alors ? demande la maman.
– Eh bien, je pense que ce serait le moment de m’acheter un petit frère.