Prix Darwin : Anniversaire mortel

Debby MILLS-NEWBROUGHTON, 99 ans, mourut alors qu’elle traversait la chaussée.

La vieille dame allait avoir 100 ans le lendemain. Alors que sa fille l’emmenait, dans sa chaise roulante, à une fête organisée pour son anniversaire, elle fut heurtée par la camionnette du pâtissier qui venait livrer son gâteau d’anniversaire.

L’émission authentique

Une chaîne de télévision a acquis les droits d’une émission américaine où sont reconstitués, dans leurs moindres détails, des faits divers particulièrement spectaculaires.

Le soir de la première, le présentateur annonce :
« Tout est absolument authentique dans cette émission. A l’exception de mes cheveux. Notre président a estimé, en effet, que pour séduire la ménagère de moins de cinquante ans qui est la seule à intéresser nos annonceurs, je ne pouvais, décemment, pas me présenter avec mon crâne déplumé. Alors, ils m’ont obligé à mettre une perruque. »

L’autopsie ante-mortem

Les perles : les journalistes

Bon, que les choses soient claires, ce crime est horrible… Mais ce qui m’inquiète, c’est cette précision concernant l’autopsie et ce qu’elle implique… On peut donc faire l’objet d’une autopsie ante-mortem ? Brusquement, là, j’ai peur…

copie d'écran d'un article parlant d'une autopsie ante-mortem
L’autopsie ante-mortem

« Le corps était beaucoup trop brûlé pour procéder à l’identification de la victime. Une autopsie post-mortem sera réalisée en temps voulu ».

Prix Darwin : L’aquarium détonnant – 1996

Au cours d’une soirée, un homme serra entre ses dents un détonateur, qui fit exploser ses lèvres, ses dents et sa langue. Jerry Stromyer, 24 ans, de Kincaid, était venu au secours d’un autre invité qui n’arrivait pas à le faire exploser dans l’aquarium.

Source : Associated Press