Les cigarettes corses

En Corse, Paul et Jean, devant un pastis, discutent de la pluie et du beau temps. Paul roule une cigarette :
– Tu es fauché ? demande Jean.
– Non, c’est mon médecin qui m’a ordonné de faire de l’exercice !

2 mars 2018 – Philo de comptoir…

Un petit verre de Vichy ?

dessin humoristique d'un client de bar parlant de la réforme de la SNCF
2 mars 2018 – Philo… de comptoir

René : « Y font chier ces feignasses de cheminots ! Quand je bossais, y m’emmerdaient tout le temps avec leurs grèves ! Bande de privilégiés ! Leur retraite est calculée sur les six derniers mois : ma retraite à moi, elle a été calculée sur mes 25 meilleures années ! »
Barman : « Hé bien, j’espère que tes employeurs ont été généreux avec toi pendant ces 25 années, René. Parce qu’avec l’augmentation de la CSG… »
(caricature de Café du Commerce)

Un village de zoophiles

Le vieux curé d’un petit village au fin fond de la Corrèze vient de mourir subitement.

L’évêché envoie un jeune prêtre pour le remplacer. À l’approche du village, le jeune curé dans sa Renault 4 a l’oeil attiré par une scène incroyable qui se passe dans un pré jouxtant la route.

Dans ce pré, deux hommes sont en train de baiser chacun une brebis frénétiquement !

Mais ce n’est pas tout : à quelques pas de ces deux hommes, sous un arbre, un autre est en train de les regarder en se masturbant…

Effaré, le jeune curé poursuit sa route, non sans avoir fait quelques prières et autres signes de croix, et en se promettant de dénoncer cette zoophilie dès son premier sermon.

Le dimanche arrive. Le jeune curé commence son sermon :
« Alors que j’arrivais tantôt pour la première fois aux abords de ce village, je fus le témoin d’une scène contre-nature… d’une véritable abomination. En effet, à quelques centaines de mètres d’ici, deux hommes étaient en train de copuler avec des moutons ! OUI ! Vous avez bien entendu : des MOUTONS ! (j’ose espérer que c’étaient des brebis !)… Et chose encore plus incroyable, un autre homme, témoin de cette scène de fornication était en train de se masturber, comme si cette vision pouvait provoquer une quelconque excitation sexuelle ! »

À ce moment du sermon, une voix masculine rigolarde résonne du fond de l’église :
« Ça d’vait être l’Mathieu !… L’est bin trop fainéant pour attraper un mouton ! »

L’explication de la Corsitude

Le petit Dominique découvre les sciences naturelles et le corps humain. Après avoir révisé ses leçons le soir à la maison, il referme son livre de biologie et dit à sa mère :
– Je respire 25 fois par minute, mon cœur bat 80 fois par minute, à chacun de mes mouvements, au moins 75 de mes muscles sont actionnés… Même mes ongles et mes cheveux poussent en permanence de quelques dixièmes de millimètres chaque jour… Quand on voit ça, on se dit qu’on a vraiment besoin de se reposer !