Le salaire très minimum

Après l’entretien d’embauche :
– Vous commencez lundi. Nous vous payerons en fonction du travail fourni.
– Je ne pourrais pas vivre, avec si peu…

La richesse à portée de main

Deux corses, Tonio et Gillou, sont assis sur un banc au bord d’une route. Une voiture passe en trombe devant eux et une mallette tombe du coffre et glisse juste devant nos deux compères.

Avec le choc, la mallette s’ouvre ; elle est pleine de grosses liasses de billets de 500 Euros !

Gillou se penche lentement vers son voisin et lui dit :
– Oh, Tonio, si le vent se lève, on est riche…

Le travail du paresseux

« Un paresseux est un homme qui ne fait pas semblant de travailler. »

Alphonse Allais

Les cigarettes corses

En Corse, Paul et Jean, devant un pastis, discutent de la pluie et du beau temps. Paul roule une cigarette :
– Tu es fauché ? demande Jean.
– Non, c’est mon médecin qui m’a ordonné de faire de l’exercice !

Le corse qui travaille sur la route

C’est un corse qui cherche du travail (si si, ça peut exister…).

Connaissant la route nationale 196 qui va d’Ajaccio à Bonifacio, il se décide d’aller voir si par hasard, il n’y aurait pas un boulot pour lui à l’équipement.

On lui propose de peindre des bandes blanches tout le long de la route. Il accepte.

Le 1er jour : il fait 100 mètre de ligne blanche.
Le 2ème jour : il fait 50 mètres
Le 3ème jour : il fait 25 mètres
Le 4ème jour : il fait 10 mètres

Le 5ème jour, le chef vient le voir et lui dit :
– OK, pour le premier jour. 100 mètres c’est pas tellement, mais ça passe. Mais les jours suivants, pourquoi as-tu diminué les métrés ?

L’autre lui répond :
– Chef, plus j’avance et plus le pot de peinture est loin…