Un dompteur de poids

Un jeune homme gringalet se présente chez le directeur d’un cirque pour lui proposer ses services comme dompteur de fauves. Le directeur le regarde de la tête aux pieds et lui fait remarquer :
– N’êtes-vous pas un peu trop petit et un peu trop maigre pour faire ce métier ?
– Au contraire, c’est là justement tout le secret de ma réussite : les lions attendent patiemment que je fasse le poids !

Rate this post

L’épreuve de mariage du rabbin

Un jeune goy fréquente la fille du rabbin Goldenberg et veut se marier avec elle. Pour ce faire il a besoin de l’autorisation du père. En allant faire sa demande officielle chez le père de la jeune fille, le rabbin lui explique :
« Nous sommes juifs et nous avons une forme particulière de faire les choses. Si tu veux te marier avec ma fille tu dois d’abord passer une petite épreuve. Prends cette orange et reviens demain. »

Le gars sort de là extrêmement surpris.

Le lendemain il revient voir le rabbin.
– Très bien, dit le père, qu’as-tu fait de l’orange ?
– Je l’ai mangée, j’avais faim.

Le rabbin réplique :
« Très mal ! Tu vois, chez nous, on épluche l’orange et avec la peau nous faisons une délicieuse liqueur. Nous coupons ensuite l’orange en deux, donnons la moitié aux pauvres et l’autre moitié nous la répartissons dans la famille. La moitié des pépins nous les vendons au marché, l’autre moitié nous les gardons pour semer. Tu vois comme nous sommes ?… Bon, je vais te donner une autre opportunité. Prends ce saucisson et revient demain. »

Le gars sort, un peu en rogne et revient le lendemain :
– Alors qu’as-tu fait du saucisson ?
– Avec le cordon, j’ai fait des lacets pour mes chaussures, avec le petit métal gravé j’ai fait un pendentif pour votre fille. J’ai coupé le saucisson à moitié, j’ai donné la moitié aux pauvres et l’autre moitié je l’ai répartie dans la famille.
– Très bien ! s’extasie le rabbin. Et qu’est-ce que tu as fait de la peau ?
– Avec la peau j’ai fait un préservatif, j’ai tiré un coup avec votre fille et je vous apporte le lait pour faire un lait russe !

Rate this post

Le Robinson belge

Un naufragé belge vit depuis quatre ans sur une île déserte, à moitié affamé.

Un jour enfin, il réussit à construire un radeau et à gagner une autre île où vit une superbe femme. Celle-ci rassemble ses meilleures provisions et lui confectionne un plantureux repas. Puis elle lui murmure d’une voix langoureuse :
– Et maintenant, vous allez avoir ce qui a dû tant vous manquer depuis des années !
– Pas vrai, dit le Belge, vous avez des frites ?

Rate this post