extraterrestres

Les gendarmes et les extra-terrestres

Les perles : la police

Une dame hurle dans le combiné, complètement affolée : « Ils sont revenus ! La dernière fois, ils m’ont saccagé le jardin et la clôture, venez vite, ils vont recommencer ce soir ». Interrogée sur l’identité des individus, elle répond que les extraterrestres sont de retour et qu’ils viennent de poser leur soucoupe volante derrière un bosquet, comme il y a trois semaines. L’interlocutrice insiste pour parler au gendarme qui avait réussi à arrêter E.T., la dernière fois. Et d’ajouter : « Vous devez absolument venir ce soir avant minuit, heure à laquelle leur vaisseau doit redécoller ». Voilà ce que c’est de trop regarder « Le Gendarme et les extraterrestres » avec Louis de Funès.

L’invasion de l’Amérique

Le Président Donald Trump est réveillé en pleine nuit par un appel urgent du Pentagone :
– Monsieur le Président, lui dit le général en chef, à peine capable de se contenir, j’ai de bonnes et de mauvaises nouvelles de la plus haute importance à vous soumettre.
– Oh, non… gémit Trump, eh bien, allez-y, donnez-moi les mauvaises nouvelles d’abord.
– Les mauvaises nouvelles, monsieur, sont que nous avons été envahis par des créatures d’une autre planète.
– Ça alors ! et les bonnes nouvelles ?
– Les bonnes nouvelles, monsieur, sont qu’ils mangent des journalistes et qu’ils urinent du pétrole.

Publicité

Debriefing chez les extra-terrestres

Deux aliens explorateurs rentrent sur leur planète après avoir passé un bref séjour sur notre planète Terre.
Le commandant de la mission les invite au debriefing :
– Alors, y a-t-il des formes de vie intelligentes sur Terre ?
– Oui chef, il y a une espèce que l’on peut qualifier de « intelligente »… Et puis il y a aussi beaucoup de créatures à testicules !

La couleur des extraterrestres

Un chauffeur de camion aperçoit un petit bonhomme vert en train de pleurer au bord de la route. Compatissant, il s’arrête et lui demande ce qui ne va pas :
– Je suis vert car je suis un extra-terrestre, je viens de la Planète Uranus, je suis perdu, je suis homosexuel et j’ai faim. Voilà pourquoi je suis triste… Lui répond l’alien.
– Bon, dit le chauffeur, je peux te donner un sandwich, mais pour le reste je ne peux pas t’aider…

Il donne le sandwich et poursuit son chemin. Un peu plus loin, il voit un petit bonhomme rouge, qui pleure aussi. Il s’arrête encore et demande ce qui ne va pas :
– Je suis rouge car je suis un extra-terrestre, je viens de la planète Brizmoilanus, je suis homosexuel et j’ai soif…
– Je peux te donner une canette de Kro, mais pour le reste, je ne peux rien pour toi !.

Et il donne sa canette de kro puis il poursuit son chemin… Un peu plus loin il voit un petit bonhomme bleu. Il s’arrête, et comme il en a un peu marre de tous ces extraterrestres invertis et pleurnicheurs, il baisse sa vitre et crie :
– Et alors sale pédé, de quelle planète à la con tu viens toi ?

Et le petit bonhomme bleu lui répond :
– Papiers SVP…

La reproduction des extraterrestres

Dans un bar paumé à la périphérie de la ville, un chauffeur de taxi prend un verre avant de rentrer à la maison. Soudain, un extra-terrestre vient s’installer sur le tabouret d’à côté et instantanément, il lui appuie l’un de ses trois doigts sur la joue en faisant « DZZZZZZT ». Au bout de quelques secondes, le chauffeur de taxi lui dit :
– Mon gars, si tu refais ça une fois de plus, je t’arrache la bite et je te coupe les couilles !

Mais l’alien reste insensible aux menaces, et une fois de plus, il commence à dzzzzziter la joue du terrien ! Alors le chauffeur de taxi fou de rage saute de son tabouret, arrache les vêtements du martien et … ne trouve rien, pas le moindre appareil sexuel !
– Beuh, comment est-ce que vous faites pour vous reproduire ?

Et là le martien fait « DZZZZZZT » avec son doigt sur la joue du chauffeur de taxi.