L’institutrice et l’existence de Dieu

Un jour, Kévin et Jessica, tous les deux âgés de 7 ans étaient assis dans leur salle de classe, au cours élémentaire. La maîtresse tentait d’expliquer la théorie de l’évolution aux enfants. Pour travailler à partir d’exemples concrets, l’institutrice demande à Kévin.

L’institutrice : « Kévin, est-ce que tu vois l’arbre dehors ? »
Kévin : « Oui. »
L’institutrice : « Kévin, est-ce que tu vois l’herbe dehors ? »
Kévin : « Oui. »
L’institutrice : « Regarde par la fenêtre, est-ce que tu peux voir le ciel ? »
Kévin : « Oui, je vois le ciel. »
L’institutrice : « Est-ce que tu peux voir Dieu ? »
Kévin : « Non. »
L’institutrice : « Tu vois Kévin, c’est là où je voulais en venir. Nous ne pouvons pas voir Dieu parce qu’il n’est pas là. Il n’existe pas ! »

À ce moment-là, Jessica lève la main car elle souhaite poser à Kévin d’autres questions. La maîtresse étant d’accord, Jessica commence :

Jessica : « Kévin, est-ce que tu vois l’arbre dehors ? »
Kévin : « Oui. »
Jessica : « Kévin, est-ce que tu vois l’herbe dehors ? »
Kévin : « Oui. »
Jessica : « Regarde par la fenêtre, est-ce que tu peux voir le ciel ? »
Kévin : « Oui, je vois le ciel. »
Jessica : « Kévin, est-ce que tu vois la maîtresse ? »
Kévin : « Oui. »
Jessica : « Est-ce que tu vois son cerveau ? »
Kévin : « Non. »
Jessica : « Tu vois Kévin, c’est là où je voulais en venir. Si nous ne voyons pas la cervelle de notre maîtresse, c’est parce qu’elle n’existe pas ! »

Rate this post