examen

Faut pas confondre

Une femme va chez un médecin et lui dit :
– Docteur j’ai une déchirure à l’épaule gauche.
– Très bien, nous allons voir ça, déshabillez-vous.

La femme enlève le haut puis le médecin lui dit :
– Non déshabillez-vous entièrement !
– Mais enfin docteur j’ai une déchirure à l’épaule.
– Écoutez c’est moi le médecin. Déshabillez-vous complètement, et montrez-moi votre dos!

La femme s’exécute puis le médecin baisse son pantalon et lui fait pénétrer violemment par derrière son gros saucisson de 25 centimètres dur comme du bois.

La femme hurle de douleur et le médecin lui répond :
– Voilà, ça c’est une déchirure! Ce que vous avez à l’épaule c’est une entorse !

Pas très sérieux le doc

Un médecin, terriblement myope, casse ses lunettes au moment où son assistante fait entrer une dame dans son cabinet. Complètement dans le brouillard, il écoute sa cliente décrire ses symptômes puis lui ordonne de se déshabiller. À tâtons, il entreprend de l’examiner :
– Oh ! Oh ! fait-il, je n’aime pas ça. On sent beaucoup trop vos côtes.
– Voyons, docteur, dit la patiente, soyez sérieux ! Et cessez de vous amuser avec ce store vénitien.

Tu n’auras pas ton diplôme…

Une étudiante en médecine passe un examen oral. L’examinateur lui demande de commenter la radiographie d’un crâne :
– À mon avis, il s’agit d’un singe. Même d’un vieux singe, car il n’a plus de dents au fond…
– Je vous remercie, mademoiselle, le vieux singe, c’est moi !

Comparaison morbide

– Monsieur, dit le médecin, après avoir longuement examiné un vieil homme, je vais vous soigner mais je vous préviens tout de suite que le traitement sera coûteux.
– Combien ?
– Comptez au minimum 10.000 euros.
– Alors, fait le vieux monsieur en se levant, n’en parlons plus. J’ai une offre beaucoup plus intéressante de la part de l’entrepreneur des pompes funèbres.

Sauvé par un planton

Un journaliste ne sait pas quelle histoire raconter à son rédacteur en chef pour justifier qu’il n’a pas glané la moindre information de la journée. Il fait un saut au commissariat de police et demande au planton s’il n’y a pas un petit fait divers qui traîne.
– On a trouvé un squelette en creusant dans une carrière, répond l’homme, et il est tellement vieux que pour savoir de qui il s’agit, on procède à un examen de la mâchoire.

Et le journaliste titre fièrement son article : « La police est sur les dents ».