Les calendriers de La Poste

C’est un facteur qui fait sa tournée et qui par la même occasion essaye de vendre des calendriers de la poste.

Il arrive devant la porte d’un immeuble et sonne à la première sonnette. Il aperçoit alors une dame âgée qui se penche au balcon du premier étage.
– Qu’est-ce que c’est ? Demande-t-elle.
– C’est le facteur, madame, je vends les calendriers de la poste.
– Oui mais je n’ai pas besoin de compost ! Répond la dame.

Le facteur reprend alors un peu plus fort et avec le sourire :
– Non madame, je vends les calendriers DE LA POSTE.
– Oui mais je n’ai pas besoin de compost !

Après l’avoir répété une bonne quinzaine de fois, le facteur commence à perdre son sang froid et se met à hurler :
– JE VENDS LES CALENDRIERS DE LA POSTE !!!

Et la petite vieille :
– Mais je vous dis que je n’ai pas besoin de compost !

Le facteur, dégoûté, décide alors de s’en aller et lui dit :
-Tu peux toujours aller te faire foutre avec ton compost.
– ET TOI AVEC TES CALENDRIERS ! Répond la vieille.