escroquerie

Le peintre et l’avocat

Aux Assises, un peintre est cité comme témoin dans un procès. L’avocat de la défense cherche à le discréditer pour diminuer la valeur de son témoignage.
– Le témoin peut-il affirmer qu’il n’est pas allé en prison ? insinue-t-il soudain.
– Si, une fois.
– Ah ! Ah ! triomphe l’avocat. Et pour quelle raison ?
– J’étais allé blanchir les murs de la cellule d’un avocat condamné pour escroquerie.

Le film de la plaidoirie

Les perles : la justice

Un avocat, un rien innocent, plaide dans une affaire d’escroquerie au nom d’une compagnie d’assurances. Il refait le film des événements pour tenter de démontrer que son adversaire ne dit pas la vérité, quand tout à coup, il lâche : « Le sinistre a été circoncis… » De là à dire qu’il plaidait comme un gland !

La double escroquerie

Les perles : la justice

Juge d’instruction aussi persévérant qu’entêté. Découvreur de l’affaire Urba et croisé anti-corruption, téléporté depuis dans le paysage politique, Thierry Jean-Pierre devient député européen. Interrogé sur les déboires de Tapie dans l’affaire du Crédit Lyonnais, il lâche cette petite phrase : « Eh oui, ça arrive, il y a parfois des escrocs qui se font escroquer ! »