L’erreur judiciaire de Lucien Léger

Les perles : la justice

Le jour de sa condamnation aux assises, Lucien Léger s’adresse à la cour : « Monsieur le président, vous venez de commettre une erreur judiciaire. » Le président lui demande alors pourquoi il ne s’est pas expliqué plus tôt. « C’est pour prouver qu’on fait des erreurs judiciaires dans les cours d’assises », réplique l’impertinent, qui a d’ailleurs avoué le meurtre, avant de se rétracter.