La réflexion informatique

– Ben dis donc mon chéri, dit la jeune épouse à son cadre de mari, tu as l’air épuisé. Tu as dû avoir une journée difficile, non ?
– M’en parle pas répond le mari en se servant un whisky, aujourd’hui, les ordinateurs étaient en panne et on a dû réfléchir tout seul…

La limitation de l’activité sexuelle

Deux jeunes époux qui en étaient au dixième jour de leur lune de miel se trouvèrent obligés de consulter le médecin en raison d’un état d’épuisement extrême.

Le docteur, après les avoir examinés tous les deux, et pris connaissance de leurs pratiques sexuelles ne tarda pas à comprendre la raison de leur fatigue :
– Ce qui vous arrive n’est pas rare, pour des jeunes mariés. Les premières semaines après le mariage sont une période pendant laquelle les organismes doivent suivre le rythme des pulsions amoureuses… Ce n’est pas simple. Tout ce dont vous avez besoin l’un est l’autre, c’est du repos. Je veux que pour le mois qui vient, vous limitiez votre activité sexuelle aux jours de la semaine qui contiennent un R, c’est à dire le Mardi, le Mercredi et le Vendredi.

La consultation avait lieu un vendredi soir. Pas de problème à signaler pendant la nuit qui fut une nouvelle fois prétexte à toutes sortes de folies érotiques.

La nuit du jour suivant, le samedi, était la première nuit qui devait se dérouler platoniquement. Le jeune marié en profita pour s’endormir comme une masse, alors que son épouse ne parvenait pas à trouver le sommeil tant elle avait encore soif d’amour. Elle passa la nuit à donner des coups de coudes, à se tourner et à se retourner dans le lit nuptial sans pouvoir réveiller son amant tout fourbu.

Vint enfin la lumière du jour, et les premiers mots du mari qui, bredouillant, demanda :
– On est quel jour, chérie ?

Sa femme lui lança alors un regard de braise et dit :
– Drimanche.