Un plan simple

Un jour, un petit garçon de douze ans rentre dans une maison close en tenant dans ses bras une grenouille morte. Il s’adresse à la mère maquerelle :
– Je veux une de vos filles !
et il pose un billet de 100 euros sur le comptoir.

La tenancière le regarde de haut en bas et lui dit :
– Tu ne penses pas que tu es un peu trop jeune pour ça ?

Alors le garçon ressort un autre billet de 100 euros de sa poche, et reprend :
– Je veux une de vos filles, Maintenant !

La tenancière lui répond :
– Très bien, prends un siège et patiente un peu, elle sera là dans une vingtaine de minutes.

Mais le jeune garçon reprend alors 100 euros dans sa poche, les pose sur le comptoir et demande :
– Elle devra être en pleine crise d’herpès génital.

La mère maquerelle est interloquée et lui demande pourquoi, mais le jeune garçon ressort encore 100 euros et insiste :
– En pleine crise d’herpès !

Alors la maquerelle répond :
– D’accord. Assieds-toi, ça ne prendra que 10 minutes.
10 minutes plus tard, une femme arrive, ils montent tous les deux et le petit y va de sa partie de rentre dedans…

Lorsqu’il descend et repasse devant la tenancière, celle-ci lui demande :
– Allez, maintenant tu peux me le dire : Pourquoi voulais-tu une fille en pleine crise d’herpès ?

Le garçon répond :
– Maintenant, je vais rentrer chez moi et je baiserai la baby-sitter. Ce soir, papa reconduira la baby-sitter chez elle et la baisera dans la voiture. Quand papa rentrera, lui et maman feront l’amour… Et demain matin, quand papa partira au boulot, maman baisera avec le facteur… Et là j’aurai enfin le bâtard qui a roulé sur ma grenouille !

Conception enfantine

– Les enfants, assure un pédiatre, ne voient pas du tout les choses comme nous. Tenez, madame, nous allons faire une expérience. Votre petit garçon va aller quelques minutes dans la salle d’attente. Pendant son absence, dites-moi comment il a occupé sa matinée.
– Oh la la ! Il a d’abord lâché un oeuf qui s’est écrasé par terre. Puis il a renversé tout le paquet de farine sur la table. Il m’a laissé choir le rouleau à pâtisserie sur le pied et, enfin, il s’est brûlé à la porte du four de la cuisinière.
– Bien, dit le pédiatre, en faisant rentrer l’enfant. A toi de me décrire ta matinée, maintenant. Qu’est-ce que tu as fait, ce matin ?

Fièrement, le gamin répond :
– J’ai montré à maman comment on fait une tarte.